tirelire-unkel_paysage360

Coup dur pour les plus de 60 millions de détenteurs de Livret A. Ce 1er février, son taux passe de 2,25% à 1,75%. Une sévère baisse, liée à la décrue de l’inflation, sur laquelle est indexée la rémunération de ce produit d’épargne.

Cette revalorisation va aussi affecter tous les autres produits d’épargne réglementée. Ainsi, le taux du Livret de développement durable (LDD) tombe lui aussi à 1,75%. Celui du Livret d’épargne populaire passe de 2,75% à 2,25%.

Ces taux s’entendent, toutefois, net de tout imposition. Ils restent donc plus avantageux que les livrets bancaires, qui sont, eux, taxés jusqu’à 58,2% depuis la réforme de la fiscalité du capital entrée en vigueur au 1er janvier. Une raison de plus, donc, pour remplir ces produits en priorité.

Pour vous aider à vous repérer, voici un résumé des principales caractéristiques des produits d’épargne réglementés.

> Livret A

Taux : 1,75% net
Plafond de dépôt : 22.950 euros
Bénéficiaires : Un seul livret autorisé par personne
Fiscalité : net d’impôts et de prélèvements sociaux

Livret A : les contrôles bientôt renforcés pour limiter la fraude

> Livret de développement durable (LDD)

Taux : 1,75% net
Plafond de dépôt : 12.000 euros
Bénéficiaires : Réservé aux majeurs. Un seul livret par foyer fiscal. Possibilité d’en détenir deux au sein d’un couple soumis à une imposition commune.
Fiscalité : net d’impôts et de prélèvements sociaux

> Livret d’épargne populaire (LEP)

Taux : 2,25% net
Plafond de dépôt : 7.700 euros
Bénéficiaires : Réservé aux contribuables non imposables ou ayant payé moins de 769 euros d’impôts en 2012 (donc sur les revenus de 2011). 2 livrets au maximum par foyer fiscal
Fiscalité : net d’impôts et de prélèvements sociaux

> Plan épargne logement (PEL)

Taux : 2,11% net (2,5% brut)
Plafond de dépôt : 61.200 euros
Bénéficiaires : Tous les particuliers peuvent ouvrir un plan épargne logement. Toutefois, un seul PEL est autorisé par personne.
Fiscalité : Soumis aux 15,5% prélèvements sociaux dès la première année. Au-delà de la 12ème année de détention, soumis au barème de l’impôt sur le revenu ou à un taux forfaitaire de 24%, si vous avez perçu moins de 2.000 euros d’intérêts bancaires ou de coupons d’obligations dans l’année.
Spécificités : Versement initial de 225 euros minimum, puis d’au moins 540 euros par an. Le PEL ouvre aussi un droit à des avantages si vous effectuez un emprunt immobilier. Attention, si un retrait est effectué dans les 4 premières années de détention, le PEL est clôturé et des pénalités sont appliquées. Pour plus de détails sur le plan épargne logement, lire notre article : L e PEL : une alternative toujours attrayante pour placer ses liquidités

> Compte épargne logement (CEL)

Taux : 1,06% net (1,25% brut)
Plafond de dépôt : 15.300 euros
Bénéficiaires : ouvert aux majeurs comme aux mineurs. Un seul CEL peut être ouvert par personne.
Fiscalité : Exonéré d’impôts mais soumis aux prélèvements sociaux de 15,5%.
Spécificités : comme le PEL, ouvre droit à une prime d’Etat en cas d’emprunt immobilier, pouvant aller jusqu’à 1.144 euros pour un crédit de 23.000 euros.

© Capital.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.