imagesDeux individus ayant des liens avec le groupe terroriste libanais Hezbollah ont été impliqués dans l’attaque à la bombe contre un bus en Bulgarie, dans la ville de Burgas, qui avait tué cinq touristes israéliens en juillet dernier, a déclaré mardi le ministre de l’intérieur bulgare.

La conclusion de l’enquête bulgare peut ouvrir la voie a ce que l’union européenne se joigne aux Etats-Unis en déclarant le Hezbollah soutenu par l’Iran comme groupe terroriste, car il y a maintenant un lien évident avec une attaque sur le territoire de l’UE.

Trois personnes ont été impliquées dans l’attaque, dont deux qui avaient d’authentiques passeports australien et canadien, a dit Tsvetan Tsvetanov aux journalistes après que le conseil national de sécurité bulgare ait discuté de l’enquête.

« Nous avons établi que les deux étaient membres de la branche armée du Hezbollah, » a déclaré Tsvetanov. « Il existe des données montrant le financement et la connexion entre le Hezbollah et les deux suspects. » Israël a accusé l’Iran et le Hezbollah d’êtres responsables de l’attaque dans la ville de la mer Noire, qui avait tué cinq touristes israéliens et leur chauffeur bulgare.

Téhéran a nié toute responsabilité et a accusé Israël d’avoir fomenté et réalisé l’attaque. Le Hezbollah n’a pas répondu publiquement aux accusations d’Israël et des agences américains qui l’accusent d’avoir joué un rôle. Les Pays-Bas avaient déclaré en aout que l’Union Européenne devait suivre l’exemple des Etats-Unis qui désignent le Hezbollah comme une organisation terroriste depuis les années 1990. Ce geste permettrait à l’UE de geler les avoirs du Hezbollah en Europe.

juif.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.