Si les loyers restent très chers à Tel Aviv pour les jeunes couples, d’autres villes présentent des loyers plus abordables pour des espaces plus grands. Si l’emploi est au rendez-vous, l’ immobilier n’est pas toujours insoutenable.

Loyer-en-Israel-300x118

Immobilier : focus sur les loyers

Combien paie-t-on de loyer à travers tout le pays d’Israël. Tout petit pays, Israël n’en compte pas moins un certain nombre de villes qui connaissent des différences de niveau de vie importantes et donc des loyers aux prix très distincts.

Petah Tikva on peut louer un trois pièces pour 3135 shekels en moyenne, à Rehovot pour 3253 shekels, à Netanya 3150 et à Ashdod 3114. A Tel Aviv il faut compter à peu près le double de ces chiffres.

Mais dans la banlieue de Tel Aviv, on peut se loger dans un trois pièces pour 3624 shekels à Kfar Saba, 3493 à Nes Ziona ou encore 3489 shekels à Hod Hasharon.

Ramlé, une alternative attractive

Ces chiffres restent toutefois non négligeables compte tenu des salaires en Israël. Il faut prendre en compte également qu’un jeune couple avec un ou deux enfants a souvent besoin d’un quatre pièces. Aussi ils peuvent se tourner vers une ville comme Ramlé où les loyers pour un trois pièces ne montent qu’à 2812 shekels par mois en moyenne. La ville est toutefois assez excentrée et mal desservie par les transports en commun. Toutefois, tout récemment, à noter qu’un groupe d’immigrants occidentaux n’ont pas hésité à se lancer et à faire leur Alyah à Ramlé, une belle initiative.

Lod détient la palme de l’ immobilier dans le centre

Sans surprise c’est dans la ville de Lod que les loyers sont les moins chers. Il faut compter seulement 2506 shekels de loyer en moyenne. Il n’est un secret pour personne néanmoins que Lod souffre d’une mauvaise réputation. Elle fut l’objet de crimes d’honneurs au sein de la communauté arabe et la délinquance y est plus élevée qu’ailleurs. Aussi les jeunes couples sont moins tentés par la ville située à proximité de l’aéroport. Mais là encore plusieurs initiatives culturelles et d’implantation de jeunes couples font de temps à autre l’objet de l’attention de la presse israélienne. Ce qui manque néanmoins, c’est un investissement immobilier massif, par des grands groupes, dans des villes comme Ramlé et Lod.

http://www.credit-israel.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.