les Rolling Stones
les Rolling Stones
les Rolling Stones

Malgré une levée de bouclier phénoménale de la part des boycotteurs anglais, européens et américains, ainsi que de BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions), les Rolling Stones se produiront à Jérusalem, la capitale israélienne, pour célébrer le jour de l’indépendance, lundi 15 avril 2013.

« Nous avons été attaqués, insultés et harcelés de tweets par les anti-israéliens », a déclaré Mick Jagger. « Tout ce que je peux dire », a ajouté l’artiste symbole des Stones depuis 1963, « c’est que : ce qui mérite d’être fait vaut toujours la peine d’être encore mieux fait. Donc nous avons décidé d’ajouter un concert le mardi. »

rolling stones

Mis en garde par BDS qu’ils risquent de perdre énormément d’argent en montrant leur solidarité pour le sionisme et Israël du fait que beaucoup de leurs fans soutiennent le boycott et les boycotteront désormais, Mick Jagger a répondu, flegmatique : « je ne me considère pas comme un homme d’affaire très sophistiqué. Je suis un artiste créatif. Tout ce que je connais des affaires, je l’ai appris sur le tas ».

Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood arriveront à Jérusalem le jeudi précédent leur concert d’ouverture et rencontreront le président Shimon Peres, qui dit avoir été un fan de la première heure.

« Quand Get Off My Cloud est sorti, Moshe Dayan me l’a rapporté de Londres », Peres a déclaré à Haaretz. « Nous l’avons passé pendant des heures dans le bureau jusqu’à ce que Paula Ben Gourion menace de nous jeter dehors. » Paula, la femme de David Ben Gourion, était une fan des Kinks.

Jean-Patrick Grumberg – JSSNews

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.