chavouot 2013

Il est de coutume de consommer des aliments lactés à Chavouôt, glaces, yaourts….

Certains ont la tradition de manger un plat de pâtes dans du lait, car le mot « farine » en Hébreu  » ‘Hita, » a la valeur numérique (Guématria) de 22, qui fait allusion aux 22 lettres de la Torah.

Certains prennent aussi du miel, en vertu du verset : « du miel et du lait sous ta langue »

Il est permis de consommer de la viande après le fromage, même un fromage dur et vieux. Après avoir mangé, il faudra faire une interruption entre la consommation des aliments lactés et des aliments carnés.

a) nettoyer la bouche en mangeant un bout de pain, ou un fruit.

b) rincer la bouche avec une boisson.

c) On devra vérifier que les mains soient propres.

POURQUOI DU LAIT ???

a) Chavouôt est le jour de réception de la Torah, qui est comparée au lait et au miel (Cantiques des Cantiques 4,11).

b) Les enfants d’Israël étaient comme des nouveau-nés au moment où ils ont reçu la Torah. Or, le lait constitue la base de l’alimentation de l’être humain dès sa petite enfance.

c) Certains font remarquer que la valeur numérique du mot Halav (lait) est égale à 40, allusion aux 40 jours où Moché étudia sur la montagne avant de recevoir les Tables de la Loi.

d) Les enfants d’Israël ne connaissaient pas les lois très complexes de la cacherout avant de recevoir la Torah. Ils mangèrent donc des produits lactés ce jour-là, le temps de Kachériser la viande.

e) Le Mont Sinaï où fut donnée la Torah est appelé dans le Psaume 68 Mont Gavnounim, dans lequel on reconnaît le mot « Guévina » (fromage).

Rav Chlomo Atlan

http://www.lejudaisme.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.