Facebook voudrait acheter Waze pour 1 milliard de dollars !Article Précédent
Nouveau : réservations en ligne directement sur AshdodCafé pour Article Suivant

La Nuit mystique de Shavouot: rencontre entre Dieu et Israël

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
La Nuit mystique de Shavouot: rencontre entre Dieu et Israël

portraitIsraël, après avoir compté les quarante-neuf  jours de l’Omer, temps de purification intérieure,  accède enfin au sommet de la Montagne de Dieu  pour y recevoir la Torah.  Le Kabbaliste Israël Rabbi Shlomo Alkabetz [1] introduit la coutume de rester éveillé durant toute la nuit de Shavouot (Pentecôte), moment propice à la méditation de la Parole divine et à son accomplissement.

Quelle est donc la signification mystique de cette nuit?

En 1533, les deux grands kabbalistes Shlomo Halévy Alkabetz et Yossef Karo[2] organisent pour la première fois, à Salonique, leTikkoun «Leil HaShavouot». Marqués par les affres de la diaspora frappant leurs communautés respectives, ils décident de rassembler dans la nuit de Shavouot un minyan (quorum) de dix hommes représentant l’ensemble du peuple d’Israël afin d’étudier des passages du TaNa’KH (corpus biblique), de la Mishnah (Tradition orale) et du Zohar. Le programme d’étude et de méditation (Yioun-עיון) débute sur la Création du monde, se poursuit avec le don de la Tora et s’achève à la fixation du canon biblique au temps du scribe Ezrah et de Néhémie qui, tous deux, agissent pour reconstruire le Temple et le renouvellement de la prophétie. La Création, la Révélation et la Rédemption constituent les trois phases principales du processus eschatologique de  l’histoire d’Israël, processus qui atteindra  son apogée lors du retour des enfants d’Israël en Erets Israël. Rabbi Yossef Karo, au cours de plusieurs révélations mystiques, identifie la Torah à la Shekhina, la Présence divine se dévoilant au genre humain à travers Israël le jour de Shavouot. Saisi par l’Esprit saint, il est intimement convaincu, comme le prophète Moïse, d’avoir été élu par Dieu:

«פֶּה אֶל פֶּה אֲדַבֶּר בּוֹ וּמַרְאֶה וְלֹא בְחִידֹת וּתְמֻנַת יְהוָה, יַבִּיט וּמַדּוּעַ לֹא יְרֵאתֶם לְדַבֵּר בְּעַבְדִּי בְמֹשֶׁה» (במדבר י”ב, ח’).

«Je lui parle face à face, dans une claire apparition et sans énigmes; c’est l’image de Dieu même qu’il contemple» (Nombres 12, 8).

Que se passa t-il lors de cette nuit de Shavouot?

Shlomo Halévy Alkabetz témoigne que tous les membres de la confrérie (‘Haverim-חברים) eurent la visite de la Shekhina (Présence de Dieu ou immanence divine), les enjoignant de monter en Israël sans plus attendre: «Montez rapidement en Erets Israël car Je suis votre soutien et vous vous soutiendrez. La Paix sera sur vous, vos foyers et sur tout ce qui vous appartient». La mission d’Israël consiste à libérer (Guéoulah-גאולה) la Shekhina de l’interminable exil (Galout-גלות) où elle se trouve emprisonnée. En 1536, Rabbi Yossef Karo et Shlomo HaLévy Alkabetz, accompagnés de leurs familles respectives, quittent définitivement Constantinople et accomplissent l’Aliyah en Israël, preuve de leur fidélité portée à la Parole de la Shekhina. Persuadés que leur montée en Israël, après l’expulsion d’Espagne (1492) et du Portugal (1498), annonce l’avènement d’une nouvelle ère prophétique, ils fondent à Safed (Tsfat-צפת) un important centre spirituel et mystique où émerge et s’épanouit la Kabbale sous l’influence de Rabbi Isaac Ashkenazi Louria (Arizal 1534-1572). Au Moyen-âge, Rabbi Yehouda Halévy (1085-1141), dans son œuvre «le Kouzari», explique que la Parole divine n’est pas le lot d’une élite spirituelle mais celle d’un peuple entier. Nous devons renouveler, chaque jour et à chaque instant, sur le modèle de Shavouot, cette rencontre «au sommet» qui eu lieu entre Dieu et l’ensemble du peuple hébreu, homme, femmes et enfants.

«וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל-מֹשֶׁה לֵךְ אֶל-הָעָם וְקִדַּשְׁתָּם הַיּוֹם וּמָחָר; וְכִבְּסוּ, שִׂמְלֹתָם.  וְהָיוּ נְכֹנִים, לַיּוֹם הַשְּׁלִישִׁי: כִּי בַּיּוֹם הַשְּׁלִשִׁי יֵרֵד יְהוָה לְעֵינֵי כָל הָעָם עַל הַר סִינָי»

 «Et l’Éternel dit à Moïse: « Rends-toi près du peuple, enjoins-leur de se tenir purs aujourd’hui et demain et de laver leurs vêtements, afin d’être prêts pour le troisième jour; car, le troisième jour, le Seigneur descendra, à la vue du peuple entier, sur le mont Sinaï» (Ex. 19, 10-11).


Sarah Perets explique le sens de Shavouot.

Haïm Ouizemann

Haimo@eteachergroup.com

http://blog-fr.eteacherbiblical.com/

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël