Elections législatives partielles : résultats de la 8 eme circonscription Article Précédent
Clin d'oeil à tous les Marseillais d'Ashdod : les bonnes tables de Marseille où se retrouve le gratin du businessArticle Suivant

Les conseils avisés de Véronique et un exercice a la clé: Encourager ses enfants !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Depuis toujours je suis intimement persuadée que notre manière d’être et notre confiance en nous , est a l’image  de nos années charnières de 3 a 16 ans et que les problèmes  rencontrés en sont issus.

Je vais vous raconter un cas rencontré lors d’une séance, puis je vous proposerai  un exercice.

« Une jeune femme d’une trentaine d’année vint en consultation et me dit: Je ne me comprends pas, j’occupe un poste d’assistante mais je fais le travail de mon supérieur et malgré des propositions d’avancement en interne, je me persuade de n’en être pas capable; Je veux crever l’abcès, savoir ce qui tourne pas rond avec moi »

Apres avoir fait connaissance, par les histoires racontées, avec  sa famille, le déroulement de sa jeunesse, ses rêves…, j’ai abordé le thème des blocages et de sa manière d’agir. Je lui ai présenté un défi à relever et lui demander, en devoir a la maison, de me décrire le déroulement pour arriver a la concrétisation.

A la lecture du projet, qui je dois dire était parfait, je demandai: » jusqu’ou je peux compter sur ta présence  pour arriver à concrétiser? Elle me regarda et me dit jusqu’à l’étape ou il faudra se présenter devant les décideurs, je n’irai pas « 

Je lui demandai de se concentrer avant de répondre et de me raconter un épisode ou en étant enfant, elle se présenta devant un public ou commission ou une assistance qui a faculté de juger.

Apres quelques minutes de silence elle me regarda en me disant » oui mais je ressens une honte rien qu’en me rappelant cet épisode…j’ai été choisi  par ma maitresse pour participer a un concours biblique entre deux écoles ,et le jour ou il  fallut  que j’aille, j’ai pris peur, j’avais l’impression que j’en connaissais pas tant que cela et que j’échouerai ; je n’ai pas entendu les mots qui m’aurait encourager a dépasser ma peur et je fis semblant d’être malade, j’avais dix ans et cela fait vingt ans que j’en suis vraiment malade d’avoir laissé ma classe sans représentant « 

 A présent, c’est à vous:

Pensez à présent a un état que vous voudriez dépasser ou a une manière que vous avez de vous comporter ou autre et demandez vous:

1/ Est-ce que cet état-problème m’empêche d’avancer? (réponse Oui ou Non)

2/ Est-ce que j’ai rencontre ce problème-état  plusieurs fois? (réponse Oui ou Non)

3/Est-ce que je suis capable de me rappeler avec exactitude quand? (réponse Oui ou Non)

Isolez vous, soyez certain de ne pas être dérangé au moins 20 minutes (faut dépasser le problème de la page blanche) et écrivez tout ce qui vous vient a l’esprit; ne pensez pas a la forme, fautes, ponctuations…écrivez sans vous relire même si vous pensez avoir déjà écrit cette phrase ou quelque chose de ressemblant.

Quand vous pensez avoir fini, lisez et souligné les mots ou phrases qui reviennent.

Pensez y (vous y penserez même la nuit) et allez au bout  avec courage et détermination.

Je vous garantis que ce travail de coaching en estime et confiance en soi donnent des résultats rapides et pérennes.

Bien à vous

Veronique Ruth SARFATI

 Coach en développement Personnel et en Economie Familiale

veroniquesarfati@gmail.com * 0525704243

 

 

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël