Festival de la méditerranéenne d' Ashdod : Ferveur populaire !Article Précédent
65 ans d’histoire, 6 figures emblématiques de Tsahal !Article Suivant

Assad nargue Israël : feu vert pour attaquer le Golan

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Assad nargue Israël : feu vert pour attaquer le Golan

Narguant ouvertement Israël, le Président syrien Bachar al Assad dit dans une interview préenregistrée pour être programmée jeud soir 30 mai, que le premier chargement de missiles anti-aériens russes S-300 sont arrivés en Syrie et qu’une seconde cargaison est en route.

Cette émission est prévue pour être diffusée, simultanément, jeudi soir sur les chaînes Al Manar du Hezbollah et de la télévision d’Etat syrienne.

S300-6344a

Le tyran syrien répliquait ainsi directement à la citation du Conseiller à la Sécurité Nationale d’Israël, Yaacov Amidror, disant que les batteries S-300 n’avaient pas encore été livrées et que, lorsqu’elles le seraient, Israël ferait en sorte qu’elles ne deviennent pas opérationnelles.

Mercredi 29 mai, Debkafile a révélé l’atterrissage d’un vaste avion de transport russe chargé de 60 tonnes de fret non-identifié à l’aéroport de Latakieh.

Estampillé comme « aide humanitaire » par Moscou, c’était, en fait, la première livraison de S-300 à laquelle Assad a fait référence.

Continuant dans la même veine, Assad a affirmé que, non seulement l’armée syrienne réagirait à toute nouvelle attaque israélienne, mais aussi qu’il « ne se mettrait jamais en travers du chemin des groupes syriens qui veulent se battre pour la libération du Golan ».

Debkafile a largement commenté ce point, il y a un certain temps.

Des forces fraîches du Hezbollah sont entrées en Syrie, tôt jeudi 30 mai au matin, juste après que les Etats-Unis aient déclaré « inacceptable » et « dangereuse » la présence de combattants du Hezbollah en Syrie et exigé leur retrait immédiat.

Combattant déjà sur trois frois –Damas, Homs et al Qusayr, les sources militaires de Debkafile révèlent que les nouveauxrenforts sont affectés à un quatrième.

Les supplétifs libanais de l’Iran seront dirigés vers le Sud pour s’emparer du bastion rebelle de Deraa, la capitale de la province d’Houran, où ils devront combattre à l’intérieur d’une zone située à moins de 30 kms de la frontière israélienne du Golan.

Les postes de guet rapportent l’arrivée d’unités du Hezbollah organisant leur équipement et se tenant prêts à faire mouvement. .

Les menaces échangées par la Russie, la Syrie et le Hezbollah avec Israël ont atteint un nouveau pic de stridence.

Le Conseiller à la Sécurité Nationale d’Israël, Ya’acov Amidror a été cité, mercredi, dans la nuit, avertissant que si les missiles anti-aériens S-300 russes sont livrés à la Syrie, Israël les prendra pour cibles et empêchera leur déploiement en vue d’un usage opérationnel.

L’ancien Ministre de la Défense, Moshe Arens a exprimé sa certitude que les Russes sont conscients qu’Israël est en mesure de détruire ces batteries.

Les sources militaires de Debkafile ajoutent : Moscou a fait une mise au point en insistant sur le fait que les S-300 pour la Syrie arriveront accompagnés par des officiers et des conseillers russes, en croyant qu’Israël y réfléchira à deux fois, avant de s’embrouiller avec Moscou en attaquant les missiles encore dans leurs caisses, risquant de blesser du personnel russe.

Cette éventualité a surgi, au cours de l’âpre conversation qu’a eu Binyamin Netanyahou avec le Président russe Vladimir Poutine, à Sochi, le 14 mai.

Le Ministre des affaires étrangères, Walid Moallem, a, pendant ce temps, fait monter la pression, en avertissant qu’une nouvelle frappe israélienne contre la Syrie déclencherait une réplique immédiate.

Il s’exprimait sur la chaîne Al Mayadin de la TV du Hezbollah, mercredi soir.

En réponse à une question, il a affirmé que la réplique syrienne serait proportionnelle à l’attaque israélienne.

A Helsinki, le Ministre e la Défense russe Sergeï Shoigu a réagi vivement à la décision de l’Union Européenne – menée par la Grande-Bretagne et la France – de lever son embargo sur les armes à destination des rebelles syriens : il a précisé que cette décision avait libéré les mains de Moscou, dans la livraison d’armes interdites par les conventions internationales à Bachar Assad.

“Toute décision est à double-tranchant.

Si un camp lève ses restrictions, alors l’autre côté ne plus censé se sentir contraint de maintenir ses obligations préalablement adoptées », a déclaré Shoigu, mercredi.

Une interview special avec le Président Assad est prévue pour être diffusée simultanément jeudi soir, par les chaînes Al Manar, du Hezbollah et de la télévision syrienne d’Etat.

DEBKAfile Reportage Spécial 30 mai 2013, 10:09 AM (IDT)

Adaptation : Marc Brzustowski/Lessakele Blog

http://www.jforum.fr

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël