Véronique Sarfati Coach
Véronique Sarfati Coach

Le mois du baccalauréat approche avec ses espoirs et parfois ses déceptions.

Pour certains, c’est le tournant d’une vie l’Alya en Eretz Israël.

Je voudrais vous faire partager cette semaine une lettre d’un jeune français monté en Israël à 14 ans.

A tous les parents qui hesitent encore a venir pour cause d’intégration tardive.

Je fais partie de ces adolescents qui sont montés en Israël bien forcés de suivre leurs parents.

Pour ma part, je suis arrive en Israël en juin 2009 avec une grande angoisse de quitter mon pays la France, mes amis, mon père, mes repères pour venir dans un pays que je ne connaissais qu’a travers des vacances de fin d’année

Pour ma mère, qui était montée avec ses parents en 1969 et qui, a son grand regret du les suivre pour la France, c’était l’accomplissement d’un rêve.

Elle me répétait sans cesse,  » tu verras, tu aimeras ce pays qui est le tien et tu iras à l’armée comme tous les jeunes »

Pour moi, il n’en était même pas question, je ne me sentais pas concerné.

Au fil du temps, je commençais à apprendre la langue, je m’intéressais à l’actualité que ma mère m’expliquait, j’écoutais ma sœur raconter ses gardes et ce qu’elle faisait a l’armée, j’aimais ce que j’entendais

Et puis, un jour, sans  même y penser, j’attendais aussi ma première convocation de l’armée, comme les autres. Mes envies d’aller en France avaient disparu

J’étais fier quand je reçus mon profil de combattant, moi aussi je vais contribuer à la sécurité de mon pays

Avant j’étais juif et aujourd’hui je suis un juif Israélien

Israël représente pour moi, l’intégration pour tous avec une langue unique et des millions de frères et sœurs ou le cœur de chacun bat à l’unisson à la première alerte à la bombe.

A bientôt.

Veronique Ruth SARFATI

 Coach en développement Personnel et en Economie Familiale

veroniquesarfati@gmail.com * 0525704243

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.