Julien Clerc en concert à Tel Aviv : Gagnez 8 places en jouant avec Ashdodcafé!!!Article Précédent
Recherche Développeur InformatiqueArticle Suivant

Tel Aviv : rencontre avec un auteur, François AZOUVI

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Tel Aviv : rencontre avec un auteur, François AZOUVI

Mythe_du_grand_silenceL’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont le plaisir d’inviter :

RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

FRANCOIS AZOUVI

Philosophe 

AUTOUR DE SON LIVRE

 « Le mythe du grand silence, Auschwitz, les Français, la mémoire »

Editions Fayard, 2012

 Mardi 18 Juin à 19h30

Institut français de Tel Aviv

Le mythe du grand silence par François Azouvi, Ed Fayard 2012.

Si les français ont occulté Vichy, ils n’ont pas occulté l’extermination des juifs. C’est la thèse soutenue par l’auteur, directeur honoraire de recherche au CNRS et à l’EHESS qui nous livre ici la première étude systématique de tout ce qui a été écrit, publié ou produit en France sur la Shoah depuis 1945. Le mythe du grand silence vient de recevoir le Prix Sophie Barluet.

« Syndrome de Vichy » ? oui
« Syndrome de la Shoah ? ». Non !

C’est la thèse soutenue par François Azouvi dans son dernier livre « le Mythe du grand silence » Prix Sophie Barluet, 2013.
Si les Français ont occulté Vichy, ils n’ont pas occulté l’extermination des Juifs. Pour le philosophe, ni les intellectuels,
ni l’opinion publique française ne se sont tus lorsqu’ils ont su.
Bien au contraire, les élites intellectuelles, dès les années 1945-1950, se sont exprimées publiquement et très fortement.
Ce sont les romanciers, les cinéastes et les hommes de théâtre qui font passer dans l’opinion, au cours des années 1950 puis
1960, la connaissance du génocide. Alors commence l’action de Beate Klarsfeld, ses scandales calculés pour que la conscience du génocide gagne la sphère politique et que, contraint, l’État français s’engage dans la voie des procès.
François Azouvi est directeur honoraire de recherche au CNRS et directeur honoraire d’études à l’EHESS. Il est l’auteur
de Descartes et la France. Histoire d’une passion nationale (Fayard, 2002) et La gloire de Bergson. Essai sur le magistère philosophique (Gallimard, 2007).

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël