Pour les immigrants français, la situation était devenue intolérable en France.
Quelque 450 Olim arrivent cette semaine de France et d’Angleterre. «Nous avons préféré partir» dit un immigrant de France: «Nous sentons que nous sommes à la maison »

Beaucoup de citoyens français ont visité Israël dans le cadre de leurs vacances annuelles, mais cette semaine, quelques centaines d’entre eux ont atterri à l’aéroport Ben Gourion – pour toujours. Trois vols sont arrivés de Paris et un autre arrive de Marseille. Sur ces vols, de nouveaux immigrants pour qui c’est la réalisation d’un rêve.

«Je sens que je suis arrivée chez moi, faire mon Aliyah est un rêve devenu réalité », a déclaré Sabrina Kozirov, 40 ans, venue de France avec son mari et ses deux filles adolescentes. «Nous avons fait l’Aliyah surtout pour les filles. Nous voulons les éduquer ici, parmi les Juifs et les Israéliens », a-t-elle expliqué. «Nous sommes fous d’Israël et reliés à l’Etat et au judaïsme. Notre place est ici,» dit-elle avec enthousiasme.

La famille Kozirov est arrivée en Israël avec 450 autres immigrants venus de France et d’Angleterre qui ont atterri en Israël cette semaine grâce à un pont aérien organisé par l’Agence Juive et l’Ambassade chrétienne internationale. Un total de 800 immigrants de France sont attendus en Israël durant l’été.

Sabrina Kozirov et sa fille (Photo: Lior Mitschnik)
Sabrina Kozirov et sa fille (Photo: Lior Mitschnik)

Les nouveaux arrivants seront intégrés dans les communautés à travers le pays, et dans les programmes gérés par l’Agence Juive. Des données récentes fournies par l’agence montre que d’ici la fin de l’année, il est prévu un nombre total d’immigrants en provenance de France d’environ 2.500 personnes – une augmentation de 40% par rapport au nombre de l’année précédente.

Le représentant de l’ambassade David Parsons, qui a accueilli les immigrants à l’aéroport Ben Gourion, a déclaré que le soutien à l’Aliyah est censée exprimer la relation avec le peuple juif. «Le soutien de l’Aliyah est conçu pour permettre à chaque Juif de réaliser son désir de s’installer en Israël, dans le cadre de notre soutien pour le peuple juif et l’Etat d’Israël. »
Selon Kozirov : «La situation en France était devenue insupportable. Il y a une grande communauté musulmane et une critique sévère de la politique d’Israël. C’est pourquoi nous avons préféré partir» La famille vivait à Paris avant son arrivée à Tivon. Ils espèrent trouver un appartement pour y vivre l’année à venir.

« Nous avons de grandes attentes pour notre vie ici », a ajouté Kozirov. «En France, mon mari et moi exercions dans les hautes technologies – nous espérons trouver un travail dans ce domaine ici. »

Sources : Israel News http://www.europe-israel.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.