lancement campagne electorale lasri 5 8 2012 012Le maire a déclaré l’ouverture officielle de sa campagne électorale hier matin aux côtés des membres de sa liste  « Ashdod en plein essor », dans son Q.G. de campagne. Il a fait l’énumération des réalisations faites lors de son mandat et a déclaré: «Nous vous demandons votre soutien non pas pour ce que nous sommes mais pour ce que j’ai fait de bien, nos adversaires savent à quoi est dû notre succès, mais nous savons et vous savez ce qui les poussent à cette vengeance !  Ils veulent faire machine arrière pour Ashdod… Vous ne pouvez pas le permettre « 

Le maire et son parti « Ashdod en plein essor » a  aujourd’hui officiellement lancé la campagne électorale pour les élections qui auront lieu dans un mois et demi. Il semble déterminé et bien préparé pour cette tâche.

Au début de son discours, il a expliqué d’ou est venu le slogan de sa campagne : « Ashdod en plein essor, c’est un fait. » Il a présenté son conseil municipal qui comprend également de nouveaux visages : 
en deuxième et troisième place il n’y a rien de nouveau et il n’y a pas de surprises – Yehuda Frankel et Gabi Knafo dans l’ordre. A la quatrième place Nili Pitchon les a rejoint , une jeune femme de 30 ans avec un diplôme en politique gouvernementale et publique, Nili Pitchon est née en Argentine et elle a  immigré en Israël seule à l’âge de 16 ans. 

A la cinquième place – Raymond Bargig âgé de 26 ans, président de l’Association des étudiants du Collège Sami Shamoon d’Ashdod, et en sixième place, Vicky Slavin qui possède une maîtrise en droit du travail. Elle est également directrice d’une grande entreprise de high-tech.

lancement campagne electorale lasri 5 8 2012 003

« Je ne demande pas que les résidents me choisissent pour ce que j’ai fait », a t-il dit, « mais pour ce que nous comptons faire de plus : nous allons continuer la dynamique de développement d’Ashdod »

Ashdod, ville « modèle » a été choisie par le  gouvernement qui compte investir  un quart de milliard dans les transports publics permettant d’accroître les possibilités d’emploi

Il a ensuite déclaré «Nous avons tenu nos promesses » et il a énuméré ses réalisations en matière d’éducation, de sport, de culture, d’emploi avec la construction de l’hôpital notamment …

« nous ne venons pas avec des projets mais des réalisations  » Ashdod est un modèle au niveau international :

  • pour la jeunesse des prêts ont été accordés à chaque étudiant et un prix pour l’étudiant le plus méritant a été créé, pour un montant de 10000 sh,
  • une maison de la jeunesse, Kivoonim va ouvrir ses portes prochainement à la City,
  • des logements pour les jeunes ont été proposés, grace à des accords avec les kablanim pour leur permettre d’accéder à la propriété pour des petits logements (900) à partir de 750 000 sh.
  • Des terrains ont également été donnés pour la réalisation de 300 logements réservés à de nouveaux immigrants
  • 70 000 m2 seront réservés à des entreprises de high tech, à des prix raisonnables
  • un stadium et tout un complexe sportif qui va voir le jour prochainement, comportant des installations de pointe et de classe mondiale
  • le développement de la promenade du front de mer du coté du Lido et de la Mamounia
  • une université
  • un hopital en construction qui va générer 1000 emplois
  • des hotels
  • le développement du port pour en faire le 1er port de la méditerranée

Il existe une liste de projets qui sont prêts à démarrer pour le prochain mandat « Ashdod de 2020, c’est notre programme ».

lancement campagne electorale lasri 5 8 2012 015

 

Aujourd’hui Tsilker voudrait revenir et faire faire marche arrière a notre ville

Il se vante d’avoir initié les projets impressionnants qui ont vu le jour dans notre ville. Ce que nous avons fait en 5 ans n’a pas été réalisé en 40 ans !

Ou étaient les hôtels ? il n’a favorisé que l’habitation. A présent nous avons un hotel qui depuis février  fonctionne avec succès, un autre est prêt à ouvrir dans les prochains mois, et trois autres seront en service dans les deux prochaines années.

Ou était la culture de son époque et comment se porte t elle aujourd’hui ? que veut il pour les ashdodien, les faire partir ?

Il a conclu en rappelant ce qu’il compte faire encore et son chargé de communication a remis un dossier de presse aux aux médias présents.

 

Laisser un commentaire