drapeau-europeSelon la directive Européenne, Les Juifs de Judée et de Samarie sont dans l’illégalité.

Les implantations israéliennes ne pourront plus désormais bénéficier de nouveaux projets de coopération économique, financements, bourses, programmes de recherches, émanant de l’Union ou de ses États membres.

L’UE ne reconnait pas l’annexion unilatérale israélienne de Jérusalem-Est et du Golan et même de Gaza déclarée Judenrhein depuis 2005, et considère comme illégales les implantations israéliennes en Judée et Samarie (Cisjordanie),  sa directive qui prévoit l’étiquetage des produits Israéliens issus de ces territoires n’a aucun fondement juridique et est contraire au droit international.

Une mesure discriminatoire visant Israël

Depuis 2002, une large campagne d’appel au boycott des produits israéliens a vu le jour en France comme un peu partout dans le monde; L’Union Européenne semble avoir pris le relais de BDS un mouvement d’inspiration nazie.

Quel que soit l’époque ou le pays ou vécurent les Juifs, ceux-ci ont très souvent  été considérés illégaux. Ghettos, Buchés, inquisitions, expulsions, pogroms, massacres de masse,  les Européens ont été les acteurs directs des pires atrocités antijuives.

Outre les pogroms localisés comme celui de Strasbourg ou  plus de 900 des 1884 habitants juifs de la ville1 le 14 février 1349, jour de la Saint-Valentin furent massacrés, il y eut des actions de grande ampleur, à l’échelle d’un pays comme l’édit d’expulsion des Juifs d’Angleterre en 1290 et l’éviction des Juifs d’Espagne en 1492. Il y en eut aussi à l’échelle de toute l’Europe lors de la seconde Guerre mondiale, où la Shoah, « solution finale » d’Adolphe Hitler à la « question juive » en Europe, causa la mort de près de 6 millions  de personnes désignées comme juives. Ceux-ci représentaient les trois quarts des Juifs de l’Europe occupée, les deux tiers de ceux du Vieux Continent et plus du tiers de la population juive mondiale.

Les Médias et les antisionistes gros producteurs de mensonges et relais de la propagande arabe mitraillent sans relâche  la population avec les mots « occupation, constructions illégales, apartheid et vol de terre ».

On finit par faire croire qu’en réalité Israël occupe la Judée et la Samarie. Or sur le plan historique et juridique  toute cette mascarade médiatique est une falsification du droit international.

En plus des « liens historiques de la Judée et la Samarie avec le peuple Juif  » ,  la revendication d’Israël sur ces terres est conforme à la jurisprudence établie tel que reconnue par la convention de San Remo de 1920.

La participation de 51 membres de la Ligue des Nations, incluant la Grande-Bretagne, les États-Unis, le Canada et l’Europe, a confirmé l’accord Balfour donnant toute la terre à l’ouest du Jourdain au peuple juif.  L’importance de cette convention est telle qu’aucune résolution des Nations Unies ne peut la supplanter ou la changer!

L’union Européenne est-elle dans l’illégalité ?

La France, pays des lumières occupe depuis 1860  la Savoie et  le comté de Nice qui appartenait au royaume de Sardaigne, depuis 1769 la corse, la Martinique et bien d’autres territoires qu’elle appelle Dom Tom

L’Angleterre occupe toujours les iles Malouines ( Falkland) et le détroit de Gibraltar

L’Espagne  occupe l’enclave de Ceuta  et Melilla au Maroc

Le Danemark Occupe le Groenland

Mme Ashton ! Et la Turquie occupant l’île de Chypre depuis 1974, n’est-elle pas dans l’illégalité ? j’avais oublié, elle est en colonie …de vacances.

L’Europe qui a donné naissance au communisme, au fascisme, au nazisme et l’Islamo Fascisme a été et restera le plus grand colonisateur de la terre.

Pour préserver sa paix sociale, l’UE préfère  s’acharner sur Israël  le seul état démocratique du proche orient  plutôt que de dénoncer la tyrannie des pays arabes.

L’UE bat un nouveau record d’hypocrisie.

Jean Vercors pour Ashdodcafé

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2013:205:FULL:EN:PDF

http://eeas.europa.eu/delegations/israel/documents/press_corner/20130719_faq_guidelines_eu_grants_en.pdf

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_former_European_colonies

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.