Tzilker1.  M. Tsilker, pour les lecteurs d’Ashdodcafé qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je  sers la ville d’Ashdod et ses habitants depuis des décennies, d’abord comme ingénieur de la ville, puis en tant que maire, une fonction que j’ai excercé plus de 33 ans. Ashdod m’est très familière, chaque rue, chaque ruelle, chaque bâtiment et chaque tour, mieux encore, je connais parfaitement la provenance des habitants et de leurs besoins particuliers. Je suis un homme du peuple, ma porte a et sera toujours ouverte, je pense que nous, les élus, destiné à servir les résidents qui nous ont donnés leur confiance, il ne se passe pas un jour sans que je ne rencontre pas un résident qui ne me dit bonjour et me remercie de ce que j’ai pu lui apporter.

J’aime ce que je fais et j’en suis fière, ces réactions me stimulent, et m’ont poussé a revenir non sur la scène politique mais surtout pour ne pas laisser ASHDOD CONTINUER A SE DÉGRADER.

Ces derniers temps j’ai rencontré des centaines et des milliers d’ashdodiens qui m’ont montré leur confiance, des immigrants, des anciens combattants, des sabras (nés en Israel), d’ex-Union soviétique, d’Ethiopie, de France,  et de tous les pays dont est constitué la ville, une ville d’immigrants .

Alors je me suis senti concerné, stimulé et poussé à revenir pour de nouveau réorganiser la ville, Et cela m’émeut et me motive !

2.  Pour quelles raisons vous présentez-vous ?

La ville d’ASHDOD et la vie de ses résidents est tout pour moi , assis sur le banc de l’opposition, j’ai vu jour après jour les valeurs de la ville se dégrader, les priorités de la ville changer, pour le profit de certains;  j’ai vu l’effondrement de nombreux domaines, cela m’a bouleversé, déchiré le cœur. Dans le même temps, de nombreux habitants sont venus vers moi, ont fait appel à moi, au bureau et même la maison. Ils m’ont demandé de revenir, de restituer les valeurs et l’administration exemplaire qui fut, et à  nouveau faire profiter  la ville  de mon expérience, de mon savoir et de  mes connaissances. Je suis satisfait de ma décision.

IL EST GRAND TEMPS QU’ ASHDOD  REDEVIENNE UNE VILLE CONVOITÉE, UNE VILLE OU IL FAIT BON VIVRE !

3.  Quels sont vos projets pour tout ce qui est lié au logement, à l’éducation, à la jeunesse et au développement du marché de l’emploi sur Ashdod ?

J’ai beaucoup de plans, je suis un homme d’action. Les preuves sont autour de vous, les histoires que les résidents d’Ashdod vous racontent sur le développement de la ville sur le plan qualité de vie ou de l’éducation.

La ville elle-même vous parle et vous raconte

Je ne m’adresse pas non plus à vous avec plein de promesses en l’air, et je ne fais pas parti de ceux qui promettent à travers un leptop. Je me présente avec une équipe compétente et expérimentée : NOTRE ASHDODׂ ׁ(אשדוד שלנו)

Et ensemble après maintes réflexions, consultations,  nous avons établi un programme qui a pour but de réorganiser la ville et de lui redonner ce dont elle a besoin, supprimer ses carences et avons apporté des propositions de solutions

Nous commencerons d’abord par la restauration et la  réhabilitation des anciens et premiers quartiers d’Ashdod, les renforcer, y ajouter des ascenseurs, construire des  halls d’entrée et des abris.

Les centres commerciaux reprendront aussi un aspect attrayant où il sera agréable de s’y promener. Nous consacrerons nos efforts à augmenter le nombre d’appartements pour ceux qui sont déshérités ou pour des jeunes couples à des prix attractifs.

Pour ce qui est de l’emploi, nous permettrons plus d’avantages fiscaux aux entreprises voulant s’installer à Ashdod, nous inciterons et solliciterons les sociétés une nouvelle industrie High Tech, nous nous ouvrirons à l’industrie du tourisme ce qui développera beaucoup le nombre de postes à pourvoir.

Pour l’éducation, nous allons donner une aide aux étudiants qui ont des difficultés financières. Nous récompenserons les éléments les plus doués afin de les inciter à  être encore meilleurs.

4.  Qu’est-ce que vous avez l’intention de faire pour les olim francophones qui comptent 7.000 familles pour qu’ils soient mieux représenter à la mairie ?

Lors de mes voyages en France j’ai été en contact avec les représentants communautaires de  l’agence juive pour les français. J’ai aidé à promouvoir et à encourager leur immigration, le nombre d’immigrants francophones est important dans notre ville mais il peut l’être encore plus. Je serais ravi d’avoir dans mes équipes des représentants d’olim français qui  participent à différents comités pour le soutien et la promotion de l’alya.

5.  Est-ce que vous avez un message particulier à adresser aux 7.000 familles d’olim francophones qui vivent à Ashdod ?

Mon message aux nouveaux immigrants est que je ferais tout ce que je pourrais pour permettre leur intégration dans les meilleures conditions, en développant l’emploi, en améliorant l’éducation pour leurs enfants et en facilitant le droit à la propriété pour un coût moins cher, ET CA JE LE PROMETS

6.  Qu’est-ce que vous pouvez dire sur les programmes des deux autres candidats ?

Je ne connais pas la teneur en profondeur du programme des autres candidats. Ce que je peux dire, c’est que je respecte chaque candidat.

7.  Donnez-nous deux ou trois raisons pour lesquelles il faudrait voter pour vous.

J’apporte avec moi des décennies d’expérience et de connaissances.

Mon programme est cohérent, il répond à de véritables attentes et je sais que je vais pouvoir le réaliser !

ashdodcafe.com

Laisser un commentaire