syrieJohn Kerry et Sergueï Lavrov se sont mis d’accord. Les États-Unis et la Russie ont validé aujourd’hui à Genève un plan sur les armes chimiques syriennes. Les deux hommes étaient réunis depuis hier.

Selon les déclarations des deux hommes ce midi, Damas a une semaine pour présenter une lise précise de ses armes chimiques.

Les deux pays sont également d’accord pour appliquer le chapitre 7 de l’ONU (qui permet le recours à la force) en cas de non-respect par Damas du plan approuvé.

Selon Lavrov a précisé que Washington a confirmé « son adhésion à un règlement pacifique » de la crise. En clair, le recours à la force serait purement et simplement exclu.

François Hollande doit s’exprimer demain soir sur TF1 à propos notamment, de la position française sur ce dossier.

http://www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire