Une Sirène d’alerte rouge a été suivie d’une  grande explosion qui a frappé Hof Ashkelon ce, jeudi soir. Il n’y a pas de blessé ni de dommages signalés

Une explosion a été entendue jeudi soir à Hof Ashkelon  et les forces de sécurité se sont rendues  sur les lieux, en essayant de localiser les restes d’une roquette. 

L’incident à eu lieu  jeudi soir après que les Palestiniens ont lancé une roquette depuis la bande de Gaza mercredi soir, qui a explosé dans un champ ouvert à Hof Ashkelon .Il n’y a pas eu non plus de blessés ni de dommages signalés suite à cet l’événement. Quelques minutes après minuit, une sirène d’alerte rouge retentit dans plusieurs arrondissement du conseil régional de Hof Ashkelon, quelques instants plus tard, une forte explosion a été entendue au sud de la ville d’Ashkelon.

Une série d’attentas palestiniens rend Israel nerveux. En effet la tension monte suite a cet attaques palestiniennes répétées sur des cibles israéliennes mais pour l’instant, aucune des deux parties n’a d’intérêt a ce qu’il est une escalade de violence car la situation est déjà très tendue.

Contrairement aux précédentes vagues de violence palestinienne, les récents incidents ne semblent provenir de  groupes militants organisés, mais plutôt une succession d’actes individuels. Leur nature « voyous » a rendu difficile  la riposte des dirigeants israéliens ou même d’en identifier leur cause exacte.

Après des années de calme relatif, le service de sécurité du Shin Bet d’Israël a signalé une augmentation constante des attaques depuis négociateurs israéliens et palestiniens ont repris les pourparlers de paix en Juillet. En Novembre, par exemple, il y avait 167 attaques à Jérusalem et en Cisjordanie, contre 136 en Octobre, a indiqué l’agence.

Les derniers jours ont été particulièrement spectaculaires. Le dimanche, une bombe artisanale  de militants palestiniens a explosé dans un bus dans le centre d’Israël, une des attaques les plus graves en Israël depuis plus d’un an. Le bus a été évacué quelques instants avant l’explosion, mais l’explosion a provoqué de lourds dégâts. Le lendemain, un policier israélien a été poignardé à l’extérieur d’une colonie de Cisjordanie et mardi un civil israélien a été tué par un tireur palestinien dans une fusillade transfrontalière de Gaza, provoquant une série de frappes aériennes israéliennes qui ont tué une jeune fille palestinienne.

Ministre de la Défense Moshe Yaalon a déclaré que les incidents en Cisjordanie et dans la bande de Gaza – qui sont dirigés par des gouvernements rivaux palestiniens – n’étaient pas liés, les qualifiant de «attaques de l’atmosphère. » Mais il a promis qu’Israël répondrait néanmoins.

«C’est une situation inacceptable pour nous et malgré la difficulté de faire face à un agresseur qui n’a pour objectif que de tuer des Juifs, nous agirons avec force et par d’autres moyens afin les empecher de nous nuire», at-il dit.

La Cisjordanie et la bande de Gaza, situées sur les côtés opposés d’Israël, sont régis par les différents gouvernements. Israël et l’Autorité palestinienne basé en Cisjordanie, sont engagés dans des pourparlers de paix visant à mettre fin à des décennies de conflits et d’établir un Etat indépendant pour les Palestiniens. Les Islamique de Gaza et les dirigeants du Hamas  d’autre part, refusent de reconnaître Israël et appellent à sa destruction.

Israël et les responsables palestiniens conviennent que la violence de la Cisjordanie est relié à des pourparlers de paix, mais ils se rejettent mutuellement la responsabilité.

Les Palestiniens disent que le climat actuel est le résultat de frustrations par le manque apparent de progrès dans les pourparlers de paix si Israël continue de construire des colonies juives sur les terres qu’ils revendiquent pour un futur Etat. Ce mercredi, un responsable israélien a déclaré que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a prévu d’annoncer de nouvelles constructions la semaine prochaine.

source Ynet

Laisser un commentaire