La réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion, seule femme à avoir obtenu la Palme d’or pour « La leçon de piano », présidera le jury du 67 e Festival de Cannes, qui se déroulera du 14 au 25 mai, ont annoncé mardi les organisateurs dans un communiqué.

« C’est un grand honneur pour moi que d’avoir été choisie pour être la présidente du jury. Et pour dire la vérité, je suis très impatiente », déclare dans ce texte la cinéaste de 59 ans, qui succède au producteur et réalisateur américain Steven Spielberg.

Les organisateurs se sont défendus de l’avoir choisi en tant que femme alors que la faible présence de réalisatrices sur la Croisette a donné lieu à des polémiques. L’an passé, une seule réalisatrice, Valeria Bruni Tedeschi, était en lice pour la Palme d’or.

« On va en faire un côté symbolique », a reconnu Thierry Frémaux sur France Info. Mais « si Jane Campion est la cinéaste qu’on connaît, c’est pour son talent et pour ce qu’elle a fait », a-t-il ajouté.

Née en 1954 à Wellington, Jane Campion a réalisé une demi-douzaine de longs métrages de cinéma depuis « Sweetie », son premier film (1989), à « Bright Star » (2009), selon le site professionnel IMDb.

Elle a également signé plusieurs courts métrages, dont « Peel » (palme d’or du court métrage à Cannes en 1986), et, plus récemment, une mini-série pour la télévision, « Top of the Lake ».

Sources : AFP- FIGARO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.