Cette décision intervient alors que le gouvernement diminue le niveau de menace des attaques à l’arme chimique.

Israël a décidé de mettre fin à la distribution de masques à gaz à la fin de Février, à la suite d’une évaluation officielle que la menace d’une attaque chimique a diminué de manière significative, selon le bureau du Premier ministre.

Après Février, le gouvernement continuera la production limitée de kits de protection pour les forces de recherche et de sauvetage et se prononcera sur la distribution future basée sur une évaluation de la défense mise en place à la fin de l’année.

Durant l’été, les Israéliens ont inondé les centres de distribution de masques à gaz, craignant une hypothétique attaque américaine imminente sur la Syrie, qui à son tour aurait, comme attendu par beaucoup, déclenché des représailles contre Israël.

Cependant, les États-Unis ont fait marche arrière en Septembre, après un accord de dernière minute, négocié par la Russie, prévoyant que le président syrien Bachar al-Assad accepte de démanteler son programme d’armes chimiques et permettre que tout l’armement chimique mortel soit expédié hors du pays d’ici la mi-2014i-2014 .

Malgré les efforts entrepris pour qu’un maximum de familles soient équipées, un rapport fait état de graves pénuries. À la fin du mois d’Août, il a été estimé que près de 40 pour cent des Israéliens n’ont pas de masque.

http://www.timesofisrael.com/

Laisser un commentaire