marathon Nahal-FRDepuis quelques jours, la flamme olympique brille fièrement à Sochi, plongeant le monde entier dans une atmosphère guidée par l’amour du sport. Pour la Brigade Nahal, c’était il y a quelques semaines que cette ambiance sportive était au programme avec pour ligne directrice un marathon organisé pour tous les soldats de la base d’entraînement de la brigade, combattants ou non. Parce que les valeurs du sport sont les mêmes partout et y compris au sein d’une armée, venez vous imprégniez de ces qualités qui inspirent et renforcent les soldats d’Israël.

Il y a deux semaines, un marathon géant a été organisé dans toute la base de la Brigade Nahal. Des centaines de soldats et soldates, qu’ils soient combattants, instructrices de tirs ou médecins ont joué le jeux et ont participé à cet événement sportif.

Pour une fois, le sport n’était pas signe d’ordre ou de punition et l’accent a été mis sur ce point. Tout au long de cette journée, c’est une ambiance détendue qui a régné sur le circuit du marathon. Le capitaine Emmanuel Attali, médecin de la base d’entraînement de la Brigade Nahal, faisait partie de l’activité. “C’est une très bonne idée d’associer plaisir à compétition.”

AJR_0217-2

“On va tout donner. C’est une très excellente idée et l’ambiance est vraiment agréable ! Cette journée nous permet également de voir tout le monde, combattants ou non. Les organisateurs se sont beaucoup investis dans cet événement”, explique quelques soldats sur le point de concourir.

Au programme de cette journée, une course de vitesse de 5 ou 10km et un marathon plus libre de 5km.

Lorsque les soldats s’apprêtaient à partir et à franchir la ligne de départ, l’ambiance a monté d’un cran. Tout d’un coup, les soldats ont passé leur bras sur les épaules de leurs frères d’armes, tous se sont rassemblés et ensemble, ils se sont mis à crier : “Qui est fou ? Je suis fou”. C’est ce cri uni qui a retenti dans tous les environs puis c’est soudé qu’ils se sont mis à courir et à s’éloigner rapidement.

Le soldat Avichay a vraiment apprécié l’idée même de faire un Marathon. C’est la première fois qu’un tel événement sportif est organisé dans toute la base d’entraînement de Nahal et pour lui, c’est à refaire. “Aujourd’hui, tous les participants portaient le même tee-shirt vert, conçu spécialement pour l’événement. Il peut paraître anodin mais il donne toute sa raison au Marathon, tout son sens. Ce n’est pas pour rien qu’une seule et même couleur, qu’un seul et même tee-shirt a été arboré par les centaines de soldats. Nous sommes tous unis, nous sommes tous ensemble car ensemble nous sommes plus forts.”

“En organisant l’événement, nous voulions que les combattants comprennent que le sport n’est pas qu’une punition, qu’une partie de l’entraînement militaire. C’est aussi un plaisir, une culture. Ce Marathon redore également le blason de la brigade Nahal et c’est ce qui fait que nos combattants sont meilleurs dans leur mission”, explique le major Akiva Grossman, officier responsable du sport dans le Commandement du Centre de Tsahal. Pour lui, une chose est claire : “on pense que l’arme des soldats est celle qu’il porte sur eux et qui leur permet de tirer. En réalité, leur véritable arme c’est leur corps et c’est elle qui fait toute la différence, . Au final, si un soldat se retrouve face a un terroriste et qu’il doit agir, il est indispensable qu’il sache bien respirer et être maître de son corps.”

AJR_0512

Le commandant de la brigade Nahal remettant les coupes aux vainqueurs des courses

Pour le commandant de la brigade, le colonel Roy Shitrit, “le sport fait partie de notre culture ici au sein de l’unité Nahal. Cet événement mélange fierté et compétition. Tout a été pensé à merveille pour faire de cette journée un événement inoubliable qui aura un impact sur le long terme pour toute la brigade Nahal.”

www.tsahal.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.