Le président israélien, a donné jeudi un Mooc sur l’éducation civique à plusieurs milliers d’étudiants dans tout le pays. Une performance sans précédent qui le fait entrer dans le livre des records.

6500, c’est le nombre de lycéens qui ont suivi, jeudi, le cours d’éducation civique dispensé par le chef d’Etat israélien, Shimon Peres. Un chiffre qui constitue un nouveau record, officiellement validé en présence de Marco Frigatti, le vice-président du Livre du Guinness des Records. Dans un communiqué, la présidence s’est réjoui de voir «le précédent record, établi à 5000, largement battu».

Le cours a été diffusé simultanément dans 215 écoles à partir du siège de l’équimentier en télécoms Cisco, à Netanya, au nord de Tel-Aviv. Le Prix Nobel de la Paix 1994 s’est montré particulièrement enthousiaste au moment de rencontrer son auditoire, affiché face à lui, sur des dizaines d’écrans: «Je suis heureux de vous voir tous ce matin et d’être votre professeur. Je vous envie également d’être encore des élèves».

Dans un discours résolument optimiste l’homme, engagé dans la vie politique depuis plus de 50 ans, a encouragé les élèves à exceller et réaliser leur potentiel: «Si vous étudiez, vous connaîtrez bientôt vos qualités et vous pourrez réaliser des choses que vous n’auriez jamais cru possibles». Tout en restant prudent d’un point du vue politique, il a assuré qu’Israël ferait tout son possible pour protéger l’égalité des droits entre tous les citoyens car» a-t-il terminé «il est plus facile d’aimer les autres que les haïr».

www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.