Interruption Ashdodcafe du 23 au 30 Avril - hommage à ma mèreArticle Précédent
Volontariat civil : tsahal a une fois encore besoin de votre aide !!!Article Suivant

La mascarade de Mahmoud Abbas

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
La mascarade de Mahmoud Abbas

Le Président de l’Autorité palestinienne (AP) a sorti une nouvelle carte de sa manche. L’union avec le Hamas, qui permettra des élections présidentielles et législatives. Dans cette attente, un gouvernement de consensus national composé de personnalités indépendantes sera formé sous cinq semaines.

mahmoud habas

« Le prochain gouvernement obéira à ma politique », assure Mahmoud Abbas. « Je reconnais l’Etat Israël, je rejette la violence et le terrorisme et je respecte les engagements internationaux», a-t-il assuré dans un discours de plus d’une heure depuis la Mouqata’a à Ramallah.

Un gouvernement qui cédera cependant sa place à l’OLP dans les négociations avec l’Etat d’Israël car, selon lui, elle « représente l’ensemble du peuple palestinien ». Ainsi, pense t-il, seront satisfaites les exigences du Quartette pour le Proche-Orient !

Sauf que le Quartette et la communauté internationale ne seront pas appelés à mettre en œuvre les éventuels accords de paix mais le peuple ‘’palestinien’’ directement concerné.

Chacun s’interrogera donc sur la représentativité réelle de l’OLP devant, suite à cette union, incorporer le  Hamas  dont chacun connaît sa contribution à la paix ?

Face à cet impair sont rappelés les partis israéliens refusant toute création d’une ‘’Palestine’’. Excepté que l’Etat d’Israël étant un état de droit, nul n’imaginera un parti israélien quelconque prendre les armes contre cette création décidée par le gouvernement légitime en place.

Personne sauf les ‘’Palestiniens’’ ayant une doctrine à faire gober évidemment !

Dans ce même discours, Mahmoud Abbas a laissé planer la menace d’une auto-dissolution de l’Autorité palestinienne, qu’il dirige. Cette entité politique administrant seul les zones autonomes de la Judée et la Samarie, la zone A selon les accords d’Oslo, on imagine mal l’Etat d’Israël reconquérir ces territoires afin d’advenir aux besoins de cette population abandonnée.

Pour exemple, si le Hamas se dissout, nul gouvernement israélien ne sera contraint d’envahir la bande de Gaza pour survenir aux nécessités des habitants s’y trouvant.

Dernière perle, mais pas nouvelle, du Président de l’A.P. dans ce discours ! « Nous n’accepterons jamais de reconnaître un Etat juif », a-t-il dit.

Dans un communiqué publié le lendemain, veille de la commémoration de la Shoah, celui-ci a exhorté le gouvernement israélien « à saisir l’opportunité de conclure une  paix juste et globale dans la région, basée sur une solution à deux Etats, Israël et la Palestine cohabitant côte à côte dans la paix et la sécurité ».

Deux états mais pas d’état juif ? Deux états mais pas pour DEUX peuples distincts ? Serait-ce cela une « paix juste » ?

La Paix étant une situation de fin de conflit, à quelle ‘’paix’’ le Président à vie de l’AP convie t-il le peuple israélien ?

Si pour parvenir à la Paix il faut discuter avec son ennemi, encore faut-il que celui-ci ait l’envie d’abandonner son statut inamical. Mahmoud Abbas préfère, quant à lui, abuser l’intelligence de ceux qui lui donnent du crédit.

Le peuple israélien dans sa très grande majorité n’en est pas !

http://victor-perez.blogspot.co.il/

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël