Le Consulat général de France en Israël et les conseillers consulaires : votez !Article Précédent
Ashdod ville du sport : Compétitions dans les écoles, tout un programme...Article Suivant

Les enfants d’Ashdod sur les chemins de Jérusalem

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Les enfants d’Ashdod sur les chemins de Jérusalem

Jérusalem, capitale éternelle du peuple juif depuis 3500 ans, accueille à bras ouverts les 3500 élèves des classes de « Hé » (CM2) d’Ashdod. Ce n’est pas la première année que les enfants d’Ashdod partent « à la conquête » de Jérusalem et chaque fois, l’enthousiasme atteint de nouveaux sommets. Cette année, le projet a été placé sous le signe du précepte « Aime ton prochain comme toi-même » et centré sur le personnage de Rabbi Akiva.

amphitheatre

Trente quatre écoles élémentaires (publiques non religieuses et publiques religieuses), comportant plus de 70 classes de « Hé » (CM1) ont fait partie du projet lancé en commun par le service de l’enseignement élémentaire du département de l’Éducation et par la Midracha Tsouriel. Cette année, plus de 3500 élèves ont participé activement au programme d’enseignement portant sur Jérusalem, couronné par leur montée à Jérusalem. Jeudi dernier, ils se sont promenés dans ses ruelles et ont touché les pierres antiques chargées de milliers d’années d’histoire. Le projet « Les enfants d’Ashdod sur les chemins de Jérusalem » est le couronnement d’un processus éducatif qui concorde avec les programmes promus par le ministère de l’Éducation pour le développement et l’approfondissement de l’identité juive-nationale et le rattachement à l’héritage culturel juif.

amphitheatre1

C’est la cinquième année que ce projet éducatif sur les valeurs est le point culminant d’une activité qui relie les élèves de classes « Hé » d’Ashdod par des liens d’amour à Jérusalem, capitale éternelle du peuple juif. Mais cette année, pour la première fois, ce voyage émouvant a débuté par un rassemblement exceptionnel ici, à Ashdod, dans le plus grand amphithéâtre d’Israël : des milliers d’élèves ont orné ses rangées de toutes les couleurs de leurs chapeaux et de leurs tee-shirts et ont chanté un pot-pourri de chansons sur Jérusalem, en accompagnant leurs représentants qui chantaient sur la scène.

amphitheatre2

Le vice-ministre de l’Éducation, M. le député Avi Wortzman, a décrit d’une manière personnelle et particulière cette ambiance émouvante en soulignant qu’il n’avait jamais assisté à un spectacle aussi porteur de valeurs et d’amour pour Jérusalem que celui que lui ont présenté les enfants d’Ashdod. Arié Maimon, directeur du département de l’éducation d’Ashdod, a transmis les félicitations de M. le maire, le Dr. Yehiel Lasri et a insisté sur l’importance de Jérusalem dans l’histoire du peuple juif et sur le lien personnel de chacun et chacune d’entre nous avec la ville et ses symboles. L’inspecteur du ministère de l’Éducation, M. le rabbin Michael Picard a décrit la nostalgie pour Jérusalem à travers les générations : « Mon père et ses ancêtres, qui vivaient dans la diaspora, priaient chaque jour et espéraient monter à Jérusalem et grâce à Dieu, nous avons eu le privilège de voir un grand miracle, le couronnement de Jérusalem en tant que capitale de l’État d’Israël. »

La suite des notables, dont le responsable de l’éducation M. Yéhuda Frenkel, ainsi que le personnel du département de l’Éducation, les directeurs d’écoles, les enseignants et les éducateurs, les guides et les parents accompagnateurs, ont été touchés par le très beau spectacle produit par les filles de la Midracha Tsouriel et environ 100 élèves délégués par les établissements participant au projet. Devant le magnifique décor réalisé par M. Rafi Sissou, tous ont rendu hommage à la vie de Rabbi Akiva et à sa pensée concernant la société qui donne toute sa force au verset « Aime ton prochain comme toi-même » et en fait la valeur fondamentale du judaïsme.
« Cela a été un moment inoubliable, émouvant et bouleversant : voir la « Jérusalem d’or » représentée dans un spectacle passionnant qui retrace une continuité depuis le bijou que Rabbi Akiva a offert à son épouse Rachel jusqu’à la libération de Jérusalem lors de la guerre des Six Jours », déclare Mme Shuli Ben Menahem, directrice de la Midracha Tsouriel.

Comme chaque année, la responsabilité de l’organisation et de la réalisation a été confiée à Mme Ilana Benloulou, directrice du service des projets éducatifs du département de l’éducation. Mme Benloulou, qui a dirigé la cérémonie, a mené le projet tout au long de la journée. Ce projet couronné de succès, a reçu les éloges des personnels de l’enseignement autant que des parents.

À la fin de ce magnifique et émouvant spectacle qui rappelait la « nostalgie et le rêve de Jérusalem » à travers les générations et cette année placée sous le signe du précepte « Aime ton prochain comme toi-même », les enseignants se sont dirigés vers la scène en portant des drapeaux d’Israël et, avec les élèves acteurs du spectacle, ont lâché vers le ciel des ballons bleu et blanc. C’était la fin de la cérémonie et du spectacle, mais le début du voyage vers la capitale Jérusalem. Les élèves sont alors montés dans les autobus qui les attendaient sur le grand parking et, accompagnés des guides, des enseignants et de parents, ils ont pris la route vers Jérusalem. « À Jérusalem, ils ont pris des itinéraires différents, selon le programme choisi par chaque école et à la fin, ils se sont tous retrouvés au Mur occidental, le lieu le plus important pour le peuple juif », déclare Mme Benloulou.

Eddie Benhamou

Porte-parole municipal

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
ColisExpat

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël