« Abu Yehiel » a déposé une requête devant le tribunal afin de pouvoir construire un hôtel

La société de construction « Abu Yehiel SARL» a déposé une requête administrative contre ceux qui ont désapprouvé et rejeté son projet de construction de deux tours de 44 étages chacune sur la plage du quartier Tet Vav, près de la place Hayovel. La requête a été déposée devant le tribunal de district de Beer-Sheva, qui siège en tant que tribunal administratif, par l’intermédiaire des avocats Me Abraham Porten et Me Avi Sheferman. Elle concerne entre autres la sous-commission des objections, de la commission régionale d’urbanisme pour la région Sud, le chef de la commission Avi Heller, le ministère du tourisme, la commission locale d’urbanisme d’Ashdod et le forum public d’Ashdod pour la qualité de l’environnement.

L’entrepreneur et propriétaire de la société, Yehiel Abu. Le projet avait déjà été autorisé par la commission.

Comme on le sait, au mois de février, la sous-commission des objections, de la commission régionale d’urbanisme pour la région Sud avait rejeté le projet de la société « Abu Yehiel » pour la construction de deux tours. Une des tours étaient destinée à l’hôtellerie et devait comporter 200 unités d’accueil, alors que la deuxième tour était censée comporter jusqu’à 120 unités d’habitation. Le projet a été rejeté à la suite de l’opposition présentée par le forum public d’Ashdod pour la qualité de l’environnement, pour le motif que le projet ne s’accorde pas au caractère du quartier et que la hauteur maximale autorisée pour les immeubles dans ce quartier est de 12 étages. L’objection du forum a été présentée après que le projet en question ait été autorisé par la commission locale d’urbanisme d’Ashdod et ait été transféré à la commission régionale qui en a débattu, puis a été rendu public.

Dans la requête déposée par la société « Abu Yehiel », il est spécifié que la décision de la commission de rejeter le projet est « extrêmement illogique, porte une atteinte disproportionnée au droit de propriété de la requérante et est dépourvue de toute équité administrative ». La requérante demande au tribunal d’ordonner à la commission régionale de recommander une alternative et de lui permettre de corriger le projet en réduisant le nombre d’étages et / ou de pourcentages de construction. En alternative, il est demandé au tribunal, et ceci d’après la requête, de donner à la requérante le droit de présenter un appel devant le Conseil national d’urbanisme « car il s’agit bien d’une question de principe qui a des conséquences très étendues. »

Selon l’avocate Me Hagit Helmer, représentant le forum public d’Ashdod pour la qualité de l’environnement, l’entrepreneur aurait pu choisir de corriger son projet de deux tours de 44 étages et présenter à la place un projet équilibré correspondant à l’environnement particulier du quartier Tet Vav, comme cela lui a même été proposé lors de la discussion de la commission des objections. Au lieu de cela, il a choisi de déposer une requête en justice. En conséquence, le forum public continuera son action en vue de protéger l’intérêt public en rejetant le projet, et répondra à la requête. D’après elle : « Il s’agit d’un projet étranger et non intégré à son environnement et qui représente un changement ponctuel significatif pour le quartier Tet Vav sans qu’ait été réalisée aucune évaluation globale du quartier. La sous-commission des objections a adopté, avec raison, la position du forum public  ». Elle ajoute également : « Le forum public continuera d’être vigilant vis-à-vis des projets du même genre que celui-ci, qui voudraient modifier la ligne d’horizon d’Ashdod sans respecter aucun équilibre et sans programmation globale et j’appelle la municipalité à réaliser un processus de coopération avec le public afin de définir une politique urbaine au sujet de la construction en hauteur dans la ville, du renouvellement urbain et de la construction pour le secteur hôtelier ».

Source Ashdod.net

  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.