Dès 21 h, les manifestations fourmillent toute la nuit, c’est la nuit blanche de Tel-Aviv

Les bâtiments Bauhaus du boulevard Rothschild et de la rue Bialik sont illuminés. Les concerts et spectacles de rue battent leur plein. Certains restaurants et bars font aussi nuit blanche en proposant des menus spéciaux, tandis que les musées et institutions culturelles resteront ouverts très tard et à des tarifs préférentiels.

La nuit blanche ou laila lavan de Tel-Aviv commémore le classement par l’Unesco de la ville au patrimoine mondial de l’humanité.

Deux groupes français se produiront à cette occasion : La Femme et Dimie Cat pour deux concerts exceptionnels.
Le phénomène La Femme après avoir conquis l’hexagone devient international. Ce « groupe révélation » vainqueur des Victoires de la Musique 2014 fera danser Tel Aviv le 26 juin avec son « Psycho Tropical Berlin » et ses accents new wave aux influences Taxi Girl, Jacno et Marie et Les Garçons,…
la-femme
Dimie Cat, quant à elle, fera swinguer la ville avec son « Cabaret electro », savant mélange de samples, de disques de big-bands, de sonorités hip hop, saupoudrée d’une voix suave et rétro. Un electro-swing entêtant qui nous chante la vie aussi bien en français que dans la langue de Shakespeare. Dimie Cat se produira à Nazareth le 24 juin, à Beer Sheva le 25 juin et à Tel Aviv le 26 juin à l’occasion de la Nuit Blanche 2014.

Laisser un commentaire