Arriver en Israël, partenaire exclusif d’Ashdodcafe.com pour l’Alya, vous explique le système des différentes formules d’emprunt

Vous cherchez à faire un emprunt bancaire en Israël mais vous ne connaissez pas les modalités de fonctionnement ?

Arriver en Israël vous simplifie la vie et vous présente les différentes options qui s’offrent à vous en matière de formules d’emprunt bancaire. 

Les formules fixes

Pour ce qui est des formules fixes, elles peuvent être indexées ou non à l’inflation.
Dans le cas d’une formule indexée à l’inflation, la banque vous parlera en terme de taux nominal, c’est à dire  » inflation non-comprise  » ; une fois l’inflation ajoutée, l’on parlera alors de taux réel, qui sera forcément plus élevé, que le taux nominal.
Le taux de celle non-indexée sera plus élevé que celui appliqué à une formule indexée à l’inflation, du fait que la banque vous le proposera directement en taux réel.
Ces formules impliquent également dans certains cas, et ceci dans le cadre de la réglementation de la BCI – Banque Centrale d’Israël, des pénalités en cas de remboursement par anticipation.

Toutefois, deux options s’offrent à vous :

– Un seul et même taux fixe durant toute la période d’emprunt, fixé avant le décaissement des fonds

– Un taux fixe – variable, fixé avant le décaissement des fonds et révisé tous les X années, par exemple tous les 5 ans. Au terme de chaque période révolue de X années, où X est fixé au moment de la signature du contrat de prêt, vous aurez la possibilité de procéder à un remboursement par anticipation, partiel ou total, sans pénalités. 

Les formules variables

Tout d’abord, l’avantage de ces formules, est que, et ce conformément à la réglementation de la BCI – Banque Centrale d’Israël, la plupart d’entre elles n’impliquent pas de pénalités en cas de remboursement par anticipation.

Plusieurs types de formules s’offrent à vous :

– Le  » Prime « , qui est la commercialisation par les banques, du taux directeur de la Banque Centrale d’Israël, majoré ou minoré d’une commission bancaire, qui sera fixe durant toute la durée du prêt ; on parle donc d’un prêt indexé au shekel. Ce-dernier peut être révisé chaque dernier lundi de chaque mois par le gouverneur de la BCI. Chacune de ses variations a un impact sur la contre-valeur du shekel en devises ; par ailleurs, il sert également de levier à l’inflation, aussi bien pour l’encourager, que pour la freiner.

Les formules indexées aux devises, ou aux Libor-devises, dont les taux sont publiés tous les jours par la Banque Centrale de Londres, sont commercialisées après majoration d’une commission bancaire. La commission bancaire est fixe durant toute la durée du prêt, tandis que l’indexation est arrêtée au jour du décaissement des fonds, puis, d’une banque à une autre, sera révisée tous les 3 ou 6 mois.

Si vous souhaitez plus de renseignements sur le sujet, rencontrer des spécialistes francophones en la matière, ou bénéficier d’un accompagnement main dans la main dans toutes vos démarches, Arriver en Israël se tient à votre entière disposition.

A très bientôt !

www.arriverenisrael.com « Pour une Alya main dans la main ! »

contact@arriverenisrael.com | eb@arriverenisrael.com | +972 (0) 54 950 20 74

Laisser un commentaire