Société recherche développeurs WEBArticle Précédent
Un petit garçon aux couleurs de l’Argentine...il n'avait que 4 ans !Article Suivant

La rentrée scolaire approche !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
La rentrée scolaire approche !

En prévision de la rentrée 2014-2015, dans la perspective d’un cessez-le-feu temporaire (ou permanent), le maire a présenté devant les journalistes les estimations et les projets du département de l’Éducation. La rentrée aura lieu comme prévu, malgré le mois difficile que la ville a connu et environ 450 établissements sont prêts à accueillir 57920 élèves. Les quelques 3500 membres du personnel enseignant sont d’ores et déjà prêts pour la rentrée et les parents ont même participé aux préparatifs. Par son budget de l’éducation, d’environ 670 millions de shekels (budget ordinaire : 440 millions et 228 pour le développement), la cinquième plus grande ville d’Israël représente l’un des plus importants systèmes scolaires du pays.

ODREY-PT_(1)

le département de l’Éducation poursuit la promotion de projets sur le long terme et complète les projets fondés sur les quatre grands principes définis par M. le maire,  le Dr. Yehiel Lasri : réussite, valeurs, égalitarisme et excellence. D’importants investissements sont réalisés dans les infrastructures éducatives, de nouveaux établissements modernes, des programmes et des contenus originaux, des changements de conceptions et le cadre scolaire, l’élargissement des domaines de connaissance et la coopération avec les parents d’élèves. Au cours de la présentation à la presse de M. Lasri, on a pu constater les changements que le système éducatif de la ville a effectués dans tous les domaines, tout en poursuivant son adaptation au 21e siècle.

Étaient également présents à la conférence de presse les directeurs des services et l’équipe de direction du département de l’Éducation, dont son directeur M. Arié Maïmon, également directeur général de la mairie et son adjoint, chargé de l’éducation, M. Yéhuda Frenkel.

Dès sa prise de fonction, le maire a présenté un défi pour le système éducatif en proposant sa vision pour l’éducation, basée sur les quatre grands principes déjà cités avec un programme adapté, réparti sur le court, le moyen et le long terme. Des buts stratégiques et des objectifs intermédiaires ont été fixés, et une unité d’évaluation a été créée : elle accompagne le programme et vérifie à tout moment que les réalisations sont conformes à ce qui a été prévu.

La présentation longue et soignée faite aux journalistes a permis de constater ce qui a été réalisé cette année et les précédentes, ainsi que les projets pour le futur. Comme chaque année, le budget de l’Éducation, de 440 millions de shekels, est le plus élevé des budgets municipaux. Avec 228 millions supplémentaires pour le développement, il atteint environ 670 millions !

ODREY-PT_(7)

On a pu voir que de nouveaux établissements ont été construits, et que d’autres ont été agrandis : 11 jardins d’enfants, le début de la construction d’une école primaire dans le quartier Tet-Zaïn, des agrandissements pour Shirat Hayam et des unités d’habitation. De même, ont débuté la deuxième tranche des travaux du nouveau lycée Makif Youd-Aleph, l’agrandissement du campus Youd, une nouvelle aile pour Ohel Esther, ‘Horev et ‘Hani’hei Hayeshivot, et trois nouvelles salles de sports dans la ville. Va également débuter la construction d’une école pour enfants autistes et d’un nouveau centre de recherche dans la ferme d’enseignement agricole.

Cette année, le système éducatif s’est fixé cinq objectifs principaux : développement et promotion du leadership, approfondissement de l’enseignement des valeurs – juif et humaniste, apprentissage significatif et création d’un environnement éducatif favorable, continuité dans l’éducation et application d’un modèle de mesure et de contrôle. À l’intérieur de ces objectifs, on pourra voir des programmes et des contenus nouveaux, tels que la promotion de l’excellence dans l’enseignement des mathématiques et des sciences (investissement de 8 à 16 millions de shekels), renforcement des études et diminution des disparités, éducation musicale, création d’un centre d’excursions municipal, élargissement des programmes académiques dans les lycées, engagement significatif dans Tsahal, implication dans la société et des dizaines d’autres projets pour toutes les tranches d’âge.

En tout, 57920 élèves rejoindront le système scolaire en 2014-2015 : 14723 enfants dans les maternelles, 13145 élèves dans le primaire et 13126 dans le secondaire. L’enseignement spécialisé accueillera environ 400 élèves et l’enseignement ‘Harédi orthodoxe, 16526.

Les données concernant le baccalauréat (bagrout) montrent une croissance constante. Au cours des quatre années 2010 à 2013, on a noté une augmentation de 6 % de réussite et en 2013, pour l’ensemble des établissements de la ville, un taux de succès de 72 % ! Pour les établissements gérés par le département de l’Éducation, les résultats sont encore meilleurs et montent à 86 % ! Dans l’enseignement supérieur, il y a également une croissance constante et l’on peut voir aujourd’hui une prise de conscience des jeunes d’Ashdod qui étudient dans tous les établissements universitaires, et surtout on constate une augmentation du nombres d’étudiants dans ceux de la ville.

Le modèle d’évaluation et de contrôle qui a commencé à être appliqué par le département de l’Éducation accompagne le système scolaire à toutes les étapes. C’est un des cinq objectifs fixés par ce département et qu’il est en train de réaliser. Ce dispositif effectue un suivi continu depuis l’étape des programmes et des estimations en début d’année, la réalisation de mesures en trois phases, une estimation intermédiaire puis une évaluation finale. Le maire a annoncé ce dispositif il y a quatre ans et aujourd’hui, le département de l’Éducation le considère comme partie intégrante de son travail.

Les écoles maternelles sont la première étape du parcours éducatif des enfants. On y investit aujourd’hui beaucoup plus et on y met en application des programmes et des contenus nouveaux. De très nombreuses maternelles sont le premier endroit où l’on enseigne la musique, les sciences et l’écologie. Un programme pour un mode de vie sain est appliqué dans chaque domaine éducatif et débute dès la maternelle, ainsi que l’enseignement des technologies de l’information et des utilisations de l’ordinateur. On construit d’ailleurs cette année 11 nouvelles écoles maternelles.

La ferme d’enseignement agricole offre un nouvel aspect avec le nouveau centre de recherche, grâce à un investissement de 1,3 millions de shekels. Elle propose des enseignements sur la durabilité, la qualité de l’environnement, la connaissance des ressources naturelles et la relation avec la terre, avec des programmes pour des enfants de tous âges. Pendant les vacances, elle offre des activités pour toute la famille.

Le maire a parlé de la situation d’urgence dans le cadre du système éducatif et a souligné l’action qui y a été accomplie pendant ces jours difficiles, en pleine période de vacances d’été. Cela a permis de montrer l’autre visage du système éducatif et sa capacité à faire face à une situation hors du commun. Pendant toute le temps où des roquettes ont été tirées sur Ashdod, et où Tsahal a combattu dans la bande de Gaza, la municipalité mis en place de nombreuses activités dans le but de renforcer la résistance de la communauté. Cela s’est traduit dans tous les domaines de la vie courante, mais dans le domaine éducatif, on pu voir l’action intensive d’éducateurs et d’enseignants qui sont restés en contact avec les élèves, ont permis le fonctionnement des structures scolaires pour les élèves qui passaient le bac en deuxième ou troisième session, ont réalisé le programme de troisième semestre et ont agi dans le cadre de l’enseignement spécialisé. Tout cela bien sûr dans des locaux sécurisés. L’accent a été mis sur les activités de détente, et des centaines de milliers d’enfants et leurs familles ont pu profiter d’activités de loisir dans ou en dehors de la ville. Pendant ce temps, tous les préparatifs se sont poursuivis, malgré la situation. Dans les établissements scolaires, ont été effectuées des vérifications des locaux, des travaux d’infrastructure, et la préparation pour l’accueil des élèves. De même, les travaux de construction ont continué et les directeurs ont réalisé des formations et des conférences professionnelles.

« Ashdod forte », ce n’est pas une formule réservée aux situations d’urgence, mais une réalité qui existe tout au long de l’année.

Eddie Benhamou
Porte-parole municipal

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël