Travailler le lendemain de votre Alyah ?Article Précédent
Cinéma : Article Suivant

Ashdod sera-t-elle la future  » Riviera  » d’Israël

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Ashdod sera-t-elle la future  » Riviera  » d’Israël

soleil2

Malgré la situation sécuritaire qui a atteint de plein fouet l’industrie touristique en Israël, la chaîne Fattal Hotels va ouvrir à Ashdod un hôtel Leonardo.
L’objectif affiché est de faire de cette ville du sud d’Israël, au cœur de l’actualité et touchée durement par les roquettes, une Riviera du sud…

Selon les chiffres du gouvernement, les arrivées de touristes en Israël ont chuté de 26% au cours du mois de juillet en raison de l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza. Cette situation a mis une fin brutale à ce qui avait été annoncé comme une année record pour les industries aérienne et hôtelière israéliennes.
David Fattal, PDG de Fattal Hotels, n’est pas homme à s’en faire et préfère aller de l’avant avec le projet d’ouvrir en septembre le 32ème hôtel de la chaîne.
Il explique dans Globes: «Nous croyons dans le tourisme israélien et nous allons continuer à investir dans ce secteur et à attirer dans le sud les touristes en provenance d’Israël et de l’étranger.
Ashdod possède l’une des plus belles bandes côtières en Israël et peut devenir, comme Ashkelon, si la paix le permet, la « Côte d’Azur du sud ».
La chaîne d’hôtels israélienne a décidé de consacrer 1,4 million de dollars dans la rénovation des 183 chambres de l’hôtel Leonardo Plaza à Ashdod. Les clients de l’hôtel seront principalement des touristes russes et français, ainsi que des Israéliens en voyage d’affaires.
Avner Myers

Le Groupe Fattal vient d’annoncer l’ouverture d’un nouvel hôtel, Leonardo, en juillet à Ashkelon pour investissement de 15 millions NIS. Cet hôtel a été développé dans une zone désaffectée près de la marina qui avait été vide pendant des années. Fattal a transformé un bâtiment de haut en bas en hôtel avec 131 chambres face à la mer, spas, restaurant, piscine et des salles de conférence pour 850 personnes. Cet hôtel qui ouvre en juillet offrira des chambres pour 690NIS / nuit (soit 145 euros / nuit) compare au tarif de 990NIS / nuit à Eilat ou Tel Aviv.
Ainsi l’hôtellerie se développe dans le Sud d’Israël, cette ouverture faisant suite à celle de l’hôtel West Ashdod l’année dernière, et devenant le 3eme hôtel d’Ashkelon avec l’Holiday Inn et le Dan Gardens. D’autres projets d’hôtels fourmilles encore à Ashkelon et Ashdod et le potentiel est important.
En effet, en appliquant des tarifs 30% moins chers qu’ à Tel Aviv ou Eilat l’été avec un environnement comparable (plages, piscines,..), Ashkelon et Ashdod peuvent attirer des familles de France notamment qui sont confrontées aux prix parfois prohibitifs des hôtels en Israël.
Avec la signature des accords de ciel ouvert en juin 2013, permettant l’arrivée progressive des compagnies low cost (Easy Jet, Transavia,..) et la baisse des tarifs aériens, l’hôtellerie en Israël doit aussi être plus compétitive avec des tarifs plus attrayants afin d’accompagner le “boom” du tourisme en Israël avec un objectif à 10 ans pour l’Etat de 10 millions de touristes.
Ainsi la zone du Sud du pays autour d’Ashkelon et Ashdod est une zone touristique alternative à Eilat et Tel Aviv et l’application d’une tarification “agressive” (-30%) lui permettra de se développer et d’attirer de nombreux touristes qui apparaissent avec les compagnies “low cost” et de provoquer, on l’espère en retour, une baisse des tarifs ailleurs en Israël.
Lionel Bobot

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël