Des hommes armés ont ouvert le feu sur des véhicules militaires qui se déplaçaient à la frontière le long de la clôture près de la ville de Ramat Neguev.
Simultanément dans le même secteur, une jeep de Tsahal s’est retournée, blessant légèrement 7 soldats et un Bédouin portant une blessure par balle dans le dos, a été secouru par une patrouille. Ces deux incidents, apparemment sans rapport, ont fait craindre une attaque terroriste combinée en provenance du Sinaï. Toutes les localités avoisinantes avaient été placées en état d’alerte et les bus de ramassage scolaire ont été déroutés pour mettre les enfants en sécurité.

La semaine dernière , l’armée égyptienne a découvert une cache d’armes , la plus grande en son genre découverte à ce jour , du côté égyptien à Rafah , près de la frontière avec Israël . Des dizaines de terroristes ont été arrêtés suite à une exposition de l’arsenal.

Il n’est pas certain qu’il s’agissait d’une attaque terroriste. Il est également possible que l’armée égyptienne ait tiré sur des trafiquants et que les tirs aient accidentellement touché les soldats israéliens. Les Egyptiens sont en lutte permanente contre les contrebandiers et les terroristes salafistes du groupe Ansar Bayt Al Maqdis qui écument la péninsule du Sinaï. Le groupe jihadiste a aussi revendiqué plusieurs attaques de roquettes contre Israël.

Laisser un commentaire