Vous êtes une femme, chef d'entreprise et dans les affaires, la CCIIF vous a concocté une soirée !Article Précédent
L'importance spirituelle de l'Alya !Article Suivant

La Chemita : jachère septennale !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
La Chemita : jachère septennale !

5775 – 2014/2015 : Année de la Chemita

Les halakhot sur la Chemita sont extrêmement complexes et le sujet étant très étendu, chaque cas requiert une étude particulière. Ainsi nous invitons toutes les personnes habitant en Israel à consulter un Rav qualifié pour le questionner par rapport à leur situation.

Nous supposons également que très peu de nos abonnés possèdent un champ agricole. Nous passerons donc sur ces halakhot très complexes et difficiles à comprendre pour des personnes « non initiées » à l’agriculture. 

Depuis Roch Hashana 5775, nous sommes entrés dans l’année de la Chemita (année de jachère septennale). Comme nous le demande la Torah, « la septième année, un chômage absolu sera accordé à la terre, un chabbat en l’honneur de l’Éternel. » (Vayikra 25, 4).

La terre d’Israel devient donc « kodech » (sacrée) et mise au repos pendant un an. Cette mitsva entraîne des conséquences sur les récoltes (céréales, légumes, fruits, fleurs, etc.)

La Chemita est composée de trois parties. Deux sont liées à la terre d’Israel et une est liée à l’argent.

  1. Chemita de la terre et des arbres :  C’est une mitsva de laisser reposer la terre et de ne pas travailler les arbres l’année de la Chemita.
  2. Chemita des fruits : les récoltes sont rendues « sans propriétaire ». Ainsi tout le monde peut se servir à condition de ne prendre qu’une petite quantité, équivalente à 3 repas. La vente des fruits et légumes est donc problématique. Les fruits étant « kadoch », il y a un temps pour les manger et il faut faire attention de ne pas les jeter ni les gâcher, etc.
  3. Chemita de l’argent : Tous les prêts sont annulés à la fin de l’année de la Chemita.

La Chemita de la terre et la Chemita des fruits sont limitées à la terre d’Israel, comme il est écrit : « …quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, la terre sera soumise à un chômage en l’honneur de l’Éternel. » (Vayikra 25, 2). En revanche, la Chemita de l’argent est en vigueur même en dehors d’Israël.

La Torah nous précise clairement, dans le 26e chapitre du livre Vayikra, que si le peuple juif ne respecte pas la chemita alors il sera exilé de sa terre.

Enfin pour conclure cette introduction, la mitsva de Chemita est liée à la terre et au peuple juif, ainsi de nos jours où les 12 tribus d’Israel ne sont pas encore présentes sur la terre d’Israel, d’après la majorité des décisionnaires, la Chemita n’est plus un commandement de la Torah mais un commandement « dérabannane » : maintenu par les Sages afin de ne pas oublier comment pratiquer cette mitsva.

Par conséquent, de nombreuses décisions rabbiniques ne seront pas appliquées de manière contraignante.

Quelques raisons de la Chemita

De grands sages ont tenté de nous donner quelques explications pratiques de la mitsva de chemita afin de pouvoir mieux l’appréhender :

Raison Agricole
Le Rambam nous explique que si on travaille la terre sans s’arrêter, alors la terre va s’appauvrir et en particulier la terre d’Israel. Ainsi en restant en friche, la terre se bonifiera et deviendra plus fertile.

Raison Sociale
Le Rambam nous rapporte une raison donnée directement dans la Torah : tout le monde est à égalité, même les pauvres peuvent venir se servir car la récolte est rendue « sans propriétaire ». Elle appartient donc à tout le monde.

Raison Éducative
Le Sefer Ha’hinoukh nous explique que la Torah veut nous apprendre à se déposséder des choses donc à se déposséder de ses biens pendant cette 7e année, à donner aux autres et à ne pas vouloir accumuler sans limite.

Ainsi respecter l’année de la Chemita nous aide à comprendre et à concevoir que la terre appartient à Hachem, qu’Il a choisi la terre d’Israel pour nous et que tout vient de lui.

Où s’applique la Chemita ?

Comme nous l’avons vu dans l’introduction, les lois de Chemita (de la terre et des arbres) concernent uniquement la terre d’Israel. En revanche, tous les endroits en Israel ne sont pas soumis aux mêmes règles halakhiques.

La chemita de la terre et des arbres

Semer et Planter

Il est interdit de planter et de semer toutes sortes de graines de céréales, légumes, arbres, fleurs, etc…jusqu’à la fin de la Chemita. L’interdit de planter un arbre pendant la Chemita concerne un arbre fruitier comme un arbre non fruitier. La greffe comme le bouturage sont inclus dans cet interdit.
Cet interdit inclut également l’ensemble des travaux qui vont bonifier la terre ou les arbres. De même, on ne peut pas recouvrir de terre les racines d’un arbre qui sortirait de la terre en grandissant pendant la Chemita.
 http://laquotihalakhique.org/

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël