Israël rayé de la carteArticle Précédent
Non, le psoriasis n'est pas contagieux et il se soigne très bien en Israël!Article Suivant

France : Tarifs, impôts, Ce qui change en ce premier jour de l’année 2015

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
France : Tarifs, impôts, Ce qui change en ce premier jour de l’année 2015

• Transports

– SNCF : Les tarifs des TGV, TER et Intercités vont augmenter de 2,6%, à compter du 31 décembre. Entrée en vigueur de la réforme ferroviaire qui crée deux établissements (l’opérateur ferroviaire SNCF Mobilités et SNCF Réseau, en charge de l’infrastructure).

Île-de-France : Hausse moyenne des tarifs de 2,9%. Le ticket de métro à l’unité passe à 1,80 euro. Le forfait de la zone 1-2 sera de 70 euros, celui de la zone 1-3 à 89,20 euros, pour la zone 1-4 il passe à 107,80 euros et à 116,50 pour la zone 1-5. À compter du 1er septembre, tous les habitants de la région parisienne bénéficieront du tarif unique du pass Navigo à 70 euros.

Gazole: Le litre de gazole coûtera 2 centimes d’euros de plus aux conducteurs de véhicules légers et4 centimes d’euro de plus aux poids lourds. La chute des cours du pétrole a toutefois, pour l’heure, compensé ces hausses.

Taxi : Les chauffeurs pourront majorer de 1% leurs courses dont le prix minimal est fixé à 7 euros. Entrée en vigueur de la loi Thévenoud, qui définit les conditions d’exercice des professions de taxis, voitures de transport avec chauffeur (VTC) et moto-taxis.

– Stationnement:les règles évoluent à Paris ce jeudi.

» pour tous: payant jusqu’à 20 heures, au lieu de 19 heures jusque-là, sauf les dimanches et jours fériés; fin de la gratuité le samedi et en août

-» pour les visiteurs: le ticket d’horodateur passe de 3,60 à 4 euros du Ier au XIe arrondissement, et de 1,20 à 2,40 euros, du XIIe au XXe

-» pour les résidents: à partir du 1er février, la carte de stationnement résidentiel devient payante: 45 euros pour un an et 90 euros pour trois ans; le tarif passe de 0,65 euro à 1,50 euro par jour et 9 euros pour sept jours.

• Vie quotidienne

Timbres: La lettre prioritaire (timbre rouge) passera de 0,66 à 0,76 euro, et la lettre verte (timbre vert) passera de 0,61 à 0,68 euro. L’établissement va en outre présenter une nouvelle grille tarifaire simplifiée pour les colis.

Gaz: les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 1,8%.

Assurances : Les tarifs des assureurs devraient augmenter entre 0 et 4%, notamment pour l’assurance habitation.

Bisphenol A : Ce composant est désormais interdit dans les contenants alimentaires.

– Fourrières: le forfait d’enlèvement et de mise en fourrière des voitures passe de 126 à 150 euros, et les frais de garde, de 10 à 29 euros par jour. Les motards et scootéristes sont également concernés avec une hausse des frais de fourrière de 49 à 59 euros.

Taxe de séjour: les nouveaux plafonds autorisés par nuit et par personne ont été portés à 1,5 euro pour les 3-étoiles, à 2,25 euros pour les 4-étoiles et à 4 euros pour les palaces.

• Salaire et prestations sociales

Smic: Le Smic horaire augmente de 8 centimes (+0,8%) et passe à 9,61 euros bruts, soit 1.457,52 euros bruts mensuels.

Fonction publique : les agents les plus mal payés (catégorie C, 46% d’entre eux) se voient attribuer cinq points d’indice. Cette mesure, annoncée dès 2013 en même temps que le gel du point d’indice, fait suite à un premier coup de pouce en 2014, pour maintenir ces agents au-dessus du Smic. Cela représente 277,81 euros bruts annuels pour 2015.

Prestations familiales : les plafonds d’attribution des prestations (allocation de rentrée, accueil du jeune enfant…) seront revalorisés de 0,7%.

RSA: Le Revenu de solidarité active «socle» va augmenter de 0,9%: il sera de 513,88 euros par mois pour une personne seule, de 770,82 euros pour une personne seule avec un enfant et de 1.079,14 euros pour un couple avec deux enfants.

Retraites complémentaires: Les taux contractuels obligatoires de cotisation Arrco et Agirc augmentent de 0,1 point.

Compte pénibilité : Ce compte entre en vigueur partiellement et permet aux salariés ayant exercé des métiers pénibles de pouvoir se former, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite.

Formation: Le compte personnel de formation remplace de DIF pour accompagner chaque salarié durant toute sa vie professionnelle, y compris pendant d’éventuelles périodes de chômage. Lancement du Service public régional d’orientation qui réunit tous les organismes utiles à l’orientation, à l’insertion professionnelle et à l’emploi (centres d’information et d’orientation, Onisep, Missions locales, Pôle emploi, Réseau information Jeunesse).

• Immobilier

TVA: les jeunes ménages modestes primo-accédants, achetant un appartement neuf dans les nouveaux quartiers, bénéficient d’une TVA abaissée à 5,5%.

Crédit : le dispositif du Prêt à taux zéro va être étendu aux logements anciens avec travaux situés en zone rurale.

Investissement locatif : les propriétaires vont bénéficier d’avantages fiscaux dès la sixième année de location grâce à l’assouplissement de la loi Duflot.

Résidence secondaire : les communes situées en zone tendue vont pouvoir voter une hausse de 20% de la taxe d’habitation pour les propriétaires de résidence secondaire inoccupée.

Donations: les donations de logements neufs aux enfants et petits-enfants, réalisées avant fin 2016, bénéficient d’un abattement exceptionnel de 100.000 euros, tout comme les donations de terrains jusqu’à fin 2015, à condition qu’ils soient ultérieurement construits.

Détecteur de fumée : ils deviennent obligatoires dans tous les logements à partir du 8 mars.

• Impôts et taxes

Impôt sur le revenu : La première tranche est supprimée, ce qui devrait bénéficier à 6,1 millions de foyers.

CSG : 460.000 retraités assujettis à la contribution sociale généralisée (CSG) passeront du taux réduit (3,8%) au taux normal (6,6%). 700.000 retraités vont en revanche bénéficier d’une baisse de leur taux.

Redevance audiovisuelle : hausse de trois euros à 136 euros en métropole. En Outre-mer, elle passe à 86 euros, en hausse d’un euro.

• Entreprises

Pacte de responsabilité: Mise en place du dispositif «zéro charge» pour l’employeur au niveau du Smic, baisse des cotisations pour les travailleurs indépendants et suppression pour 200.000 entreprises de la C3S, une taxe calculée sur le chiffre d’affaires qui doit disparaître d’ici à 2017.

CICE: deuxième étape qui doit porter la baisse du coût du travail de 4% à 6% sur les salaires allant jusqu’à 2.800 euros nets/mois (9% dans les DOM).

Taxe à 75%: La taxe sur les revenus supérieurs à un million d’euros, accusée d’avoir porté un coup à la confiance des investisseurs en France, sera définitivement enterrée.

http://www.lefigaro.fr/

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël