Des représentants d'Ashdod dans le domaine des sports spéciaux et raresArticle Précédent
France : Tarifs, impôts, Ce qui change en ce premier jour de l'année 2015Article Suivant

Israël rayé de la carte

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Israël rayé de la carte

Un des plus grands éditeurs au monde omet Israël sur ses atlas destinés aux clients du Moyen-Orient.

Des excuses mais le mal est fait Harper Collins, une des plus grandes maisons d’édition du monde, a officiellement présenté ses excuses pour l’exclusion d’Israël de son Atlas Collins du Moyen-Orient en raison de « préférences locales ». L’éditeur a été accusé de nuire aux efforts de paix dans la région.

« HarperCollins regrette l’omission du nom d’Israël de leur « Collins Moyen-Orient Atlas », a indiqué l’éditeur dans un communiqué publié sur Facebook. L’Atlas a maintenant été retiré de la vente dans tous les pays et « tout le stock restant sera mis au pilon. HarperCollins s’excuse sincèrement pour cette omission et regrette d’avoir froissé les sensibilités.

Plus tôt, la Conférence des évêques d’Angleterre et du Pays de Galles a accusé la maison d’édition d’interférer avec le processus de paix dans la région en produisant un atlas qui omettaient Israël de leurs cartes. « La publication de cet atlas confirme la croyance que l’existence d’Israël est une offense à l’égard des pays du monde arabe. Cela ne va pas contribuer à construire un esprit de confiance pouvant mener à la coexistence pacifique,  » a déclaré l’évêque Declan Lang président de la Conférence au Département des affaires internationales des évêques.

En réponse, la filiale de HarperCollins a déclaré que la mention écrite du nom « Israël » aurait été « inacceptable » pour leurs clients du Golfe, de sorte que ce changement était une adaptation aux  » préférences locales. »

La carte montre la Jordanie et la Syrie s’étendant jusqu’à la mer Méditerranée, Gaza est aussi rsur la carte. Ces atlas ont été vendus principalement aux écoles anglophones dans la région musulmane du Golfe. Dans d’autres atlas prétendument scolaires « Israël » avait été effacé à la main. Certains experts ont dit que cette omission pourrait délégitimer la nation israélienne aux yeux des étudiants utilisant les atlas.

« Les cartes peuvent être un outil très puissant en termes de délégitimation de « l’autre » et peuvent conduire à la confusion plutôt qu’à la clarté. Nous serions désireux de voir les organismes compétents s’assurer que tous les atlas reflètent partout la position officielle des Nations Unies sur les pays, les frontières et la réalité politique », a souligné le Dr Jane Clements, directeur du Conseil des chrétiens et des juifs. L’omission a également déclenché la colère des utilisateurs de réseaux sociaux.

Par Nathan Jeffay – RT

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël