Discours de Ségolène ROYAL à JérusalemArticle Précédent
Yehiel Lasri : Dernier hommage aux quatre victimes de l'hyper casher de VincennesArticle Suivant

Vive au-delà de 100 ans : le souhait de l’homme

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Vive au-delà de 100 ans : le souhait de l’homme

La longévité a toujours été le rêve des humains. Plus précisément, la bonne santé couplée avec une longue vie. Il y a même un pont de la longévité à Repulse Bay de Hong Kong. Si vous traversez le pont vous gagnerez 3 jours de plus dans votre vie, cette histoire est assez folklorique.

Sauf les 100 récentes années, pour les 10, 000 dernières années, la moyenne de la durée de vie humaine a toujours été en dessous de 50 ans. L’extension de la durée de vie moyenne de plus de 80 ans est le résultat des innovations dans les dispositifs médiaux pour remplacer ou rétablir les organes et tissues endommagés, dans les antibiotiques et les vaccins afin de lutter contre les infections, dans les médicaments et l’amélioration des conditions de vie.

Depuis les années 1980, plus d’un millions de dispositifs médicaux ont été inventés afin de protéger la santé humaine. Lentille de contact, lentilles intraoculaires, les prothèses de hanche et de genou, pacemakers, stents, pansement, pompes à insuline, appareils de dialyse rénale, scanners IRM et appareils de radiothérapie sont des exemples de dispositifs médicaux. L’autorité des sciences de la santé de Singapour (HSA) offre même des services de test d’ADN afin de déterminer la parenté entre les individus. Cela est possible grâce à l’analyse du matériel génétique appelé acide désoxyribonucléique, ADN. Ainsi, nous pouvons déterminer nos parents biologiques et aussi notre profile génétique.

Le marché mondial des dispositifs médicaux fait plus de 400 milliards de dollars. Une plus longue vie, le changement du train de vie et une meilleure connaissance des problèmes de santé ont stimulé la croissance de ce marché dans tous les pays. Tout cela explique pourquoi le géant d’Internet Google est partenaire avec le grand groupe pharmaceutique Novartis afin de développer des lentilles de contact intelligentes afin de surveiller le taux de sucre dans le sang des personnes diabétiques.

Le secteur des dispositifs médicaux est le plus prometteur pour les personnes, de la génération internet ou Génération Z, ayant des rêves d’entreprenariat et d’innovation. Dans le milieu des années 20 les effets du vieillissement ont été remarqués, par exemple, la perte de l’élasticité de la peau et le ralentissement des activités cérébraux. Dans les années 40, dû à une perte d’élasticité des lentilles, la vue baisse, les maladies liées aux gencives et aux dents s’installent à cause d’un manque de salive, et d’un équilibre hormonal. De plus arrivent l’affaiblissement des articulations et des muscles. Puis se montrent lors du vieillissement, différents problèmes liés au cœur, aux reins, ou encore l’apparition d’un cancer.

Certains domaines comme la robotique à des fins médicaux, la télémédecine, nanotechnologie, diagnostiques et traitement, nanomédecine, médecine régénérative et les cellules souches, sont des domaines permettant aux humains de vivre au-delà de 100 ans.

Voici quelques exemples.

Le prof. Dr Keith Lim du département de génie mécanique, de l’université national de Singapour, a développé des cathéters auto-adhérents à utiliser lors d’une curiethérapie. Ces cathéters ont réduit les complications dues aux mouvements non désirés du cathéter, chez les patients atteints d’un cancer de la prostate.

Un autre exemple serait l’Alliance Singapour-Technion pour la recherche et la technologie (START). Ceci consiste à un partenariat entre l’Université Nationale de Singapour, Nanyang l’Université technologique et le Technion Israel Institute of Technologie, sous le programme de la fondation de rechercher nationale CREATE.

Les chercheurs de START ont mis au point des biomatériaux régénératifs permettant de ranimer les cœurs atteints d’insuffisance cardiaque. Ce travail a aussi été étendu à la régénération des neurones endommagés de la moelle épinière, du cerveau, et des yeux. Les chercheurs de l’Institut de recherche de l’œil à Singapour, ont conçu des nanoparticules, 100 fois plus petites que les feuilles de papier, afin de traiter les infections touchant les yeux.

Les résultats négatifs sur la santé causés par une mauvaise conception et fabrication ainsi que par l’utilisation inappropriée des dispositifs médicaux, créent des problèmes d’ordre public. A Singapour, la HSA régule les dispositifs afin d’assurer la sécurité des patients.

Source : yourhealth.asiaone.com

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël