Je suis Charlie… Je suis Juif… Je suis parti…Article Précédent
Jamais ne dort ni ne sommeille le gardien d'Israël !Article Suivant

Politique : Lancement officiel du parti Kulanu avec la présentation des candidats du parti.

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Politique : Lancement officiel du parti Kulanu avec la présentation des candidats du parti.

lancement officiel de la campagne électorale du parti Kulanu avec la présentation des candidats du parti. Cet évenement aura lieu jeudi 15 janvier a 18h45 a la salle des spectacles Beit Sirni a Givat Brenner.

Ci-dessous la biographie de Eli Elalouf, le candidat francophone au sein du parti.

Eli Elalouf – Titulaire du Prix Israël, dirigeant d’une société de conseil en affaires sociales et ancien directeur général de la Fondation Rashi, est l’un des acteurs clé de l’équilibre et la justice sociale en Israël.
Au cours de quatre décennies dédiées à l’action collective en Israël, il a contribué au soutien de quartiers défavorisés, à l’intégration des olim, il a mis en avant les établissements scolaires et sociaux de la périphérie, et a été un partenaire très actif dans le renforcement de la région sud du pays. En tant que directeur général de la Fondation Rashi, il a initié, créé et promu des centaines de programmes dans les secteurs de l’éducation, la cohésion
sociale, et la santé en vue du développement géographique et social en Israël.
Aujourd’hui Eli détient une société de conseil en éducation et affaires sociales. En 2013, il a été nommé à la tête de la commission pour la lutte contre la pauvreté (commission Elalouf) qui a mis au point pour la première fois en Israël, des actions visant à lutter contre la pauvreté et une politique de protection sociale dans le pays.
En juin 2014, la commission a soumis ses recommandations. Depuis, Eli poursuit son travail à la commission en accompagnant le processus de mise en application des recommandations auprès du gouvernement.
Eli Elalouf réside à Beer Sheva, est l’époux de Giselle et le père de Ishay.
Né à Fez, au Maroc en 1945, il devient orphelin de son père à l’âge de quatre ans, et avec ses 9 frères et soeurs, est élevé par sa mère.
En 1965, il se rend en Israël pour un an de formation au Kibbutz Hanita et d’étude à l’Institut des guides de l’étranger à Jérusalem où il est formé à l’action des mouvements de jeunesse souterrains. De retour au Maroc, il poursuit ses activités au sein de la communauté et de l’orphelinat, et malgré son jeune âge devient directeur de l’institution.
Après la guerre des six jours, Eli Elalouf fait son Alya et entame ses études de sciences politiques à l’Université Hébraïque de Jérusalem.
Il travaille comme animateur au département jeunesse de l’Agence Juive dont il prendra ensuite la direction. Au delà de ses études et son travail, il s’implique dans l’action du mouvement de jeunesse Oded pour la coopération entre les étudiants jeunes olim du Maroc et les anciens olim.
En 1978, il est nommé conseiller de Yigal Yadin, vice premier-ministre et ministre en charge de la réhabilitation des quartiers défavorisés. En 1981, Eli Elalouf retourne à l’Agence Juive en tant que directeur-général de la société de développement de Jérusalem au sein de laquelle il crée la société de réhabilitation des quartiers défavorisés de la capitale. Trois ans plus tard, il est envoyé à Beer Sheva pour développer les agglomérations du sud du pays et il réside dans la vile depuis.En 1992, il se rend à Genéve en tant que délégué du Fond Social. En 1995, il prend la présidence de la Fondation Rashi, qui est active dans tout le pays et tous les secteurs et se concentre sur le développement géographique et social de la périphérie en
Israël.
Depuis qu’il a rejoint la Fondation, celle-ci a pris un essor important et s’est positionnée comme un acteur majeur de la philanthropie israélienne. La Fondation est initiatrice et aussi gérante d’une multitude de programmes éducatifs, du sud au nord du pays; elle soutient des établissements scolaires, a permis la création de crèches et d’écoles, et a développé un système d’enseignement scientifique à la jeunesse dans le sud du pays, et de promotion de l’excellence.
En outre, la Fondation déploie grâce à des ressources publiques, un programme alimentaire et le programme de soutien scolaire Milat pour plus de 180.000 enfants dans tout le pays. La Fondation est aussi engagée dans le développement de services dédiés aux populations à risque.
En 2013, il est nommé à la tête de la commission sur la lutte contre la pauvreté qui recommande une série d’actions visant à réduire le niveau de pauvreté en Israël.
Eli Elalouf détient le titre de Docteur Honoris Causa de l’université Ben Gurion et du Technion.
En 2006, il est retenu pour l’allumage des flambeaux, au cours de la cérémonie officielle du Jour de l’Indépendance.

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël