Dans la Guémara, traité Berakhot (16a), les sages rapportent que seuls 3 hommes sont nommés Avot (père) : Avraham, Yits’hak et Ya’acov. Pourquoi ? Car ces trois patriarches ont honoré leurs parents de façon magistrale.

  • Avraham, malgré le fait que son père soit idolâtre, demanda à Hachem, lorsqu’il lui ordonna  » Va-t-en de ton pays,  » Devrais-je partir et abandonner le kiboud av vaèm ? C’est pour cette raison que la Torah mentionne la mort de Tera’h, avant le départ d’Avraham.
  • Yits’hak honorait son père au point de lui obéir même lorsqu’il était prêt à le sacrifier pour Hachem.
  • Ya’acov agit contre son gré afin d’obéir à sa mère lorsqu’elle lui demanda de devancer Essav pour obtenir la bénédiction du premier né.

C’est parce qu’ils ont honoré au plus haut point leur parents qu’ils ont eu le privilège d’être appelé Avot par tous leurs descendants. Telle est la juste rétribution : celui qui honore ses parents, mérite que ses enfants l’honorent à son tour.

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique


Cette halakha est dédiée à la guérison complète et totale de Messaouda bat Sim’ha, de Avner ben Sim’ha et de Ma’ayane bat Yael ainsi qu’à l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire