Avant de réaliser une mitsva (porter les tsitsit, mettre les tephiline, fixer une mezouza, etc.), on a l’habitude de bénir Hachem par une berakha. Mais, pour différentes raisons, on ne récite pas de bénédiction avant de réaliser la mitsva de kiboud av vaem : les sages n’ont pas institué de berakha sur une mitsva dite rationnelle, ni sur les mitsvot vis à vis de son prochain, ni sur une mitsva dont on est astreint en permanence (sans interruption), etc…

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique


Cette halakha est dédiée à la guérison complète et totale de Messaouda bat Sim’ha, de Avner ben Sim’ha et de Ma’ayane bat Yael ainsi qu’à l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.