Le chanteur grec Demis Roussos est mort à l’âge de 69 ans, a indiqué au Figaro sa fille Emily.
Il est mort dans la nuit de samedi à dimanche, à son domicile.
Demis Roussos était notamment connu en France pour sa carrière solo à son apogée au cours des années 80. Avant cela, il était membre du groupe Aphrodite’s Child.

Chan­teur mythique des années 70, Demis Rous­sos nous a quit­tés ce week-end. C’est un très grand monsieur de la musique qui vient de s’en aller.

C’est Nikos Alia­gas qui vient de nous apprendre la triste nouvelle. L’ani­ma­teur d’ori­gine grecque a posté sur son compte Twit­ter ce simple message, en forme d’hom­mage : « Je viens d’apprendre la mort de mon ami Demis Rous­sos, dans la nuit de samedi à dimanche à Athènes. Tris­tesse profonde pour un grand artiste. »

Une triste nouvelle qui lui a été confir­mée par la famille du chan­teur, et qu’elle a ensuite confirmé au Figaro

De son vrai nom Arté­mios Ventoú­ris Roúsos, Demis Rous­sos est né en Egypte. Revenu à l’ado­les­cence sur la terre de ses ancêtres, le jeune homme fonde à l’âge de 17 ans The Idols, son premier groupe, où il joue de la guitare et de la basse.

Obligé un soir de rempla­cer au pied levé le chan­teur, il révèle alors d’in­croyables facul­tés vocales.

C’est en plein mai 1968 que Demis débarque en France et signe chez Phono­gram avec son deuxième groupe, The Aphro­dite Child. Leur premier tube, l’im­mense Rain and Tears lance défi­ni­ti­ve­ment la carrière du chan­teur.

En 1971, le chan­teur décide de tenter l’aven­ture en solo, avec le succès que l’on sait. On estime aujourd’­hui que Demis Rous­sos a vendu tout au long de sa carrière pas moins de 60 millions de disques.

sources : le figaro et voici

Laisser un commentaire