Ashdod : rencontre avec le ministre du logement OURI ARIEL du BAYIT HAYEHUDIArticle Précédent
La révolution française est déjà là !Article Suivant

MARATHON SAMSUNG TEL AVIV : L’Ambassade de France mouille le maillot

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
MARATHON SAMSUNG TEL AVIV : L’Ambassade de France mouille le maillot

L’Ambassade de France mouille le maillot pour l’association israélienne SOS Children’s Village ! Vous pouvez nous aider à récolter des fonds !

Le 27 février prochain, l’équipe « French Embassy » participe au Marathon Samsung Tel Aviv et courra au bénéfice des enfants israéliens défavorisés.Soutenez-nous dans la course et soutenez SOS Children’s Village dans son action, en faisant un don via ce site de paiement sécurisé et en partageant cettecarte postale sur vos réseaux sociaux.​

Courir un marathon prend des heures ; faire un don, quelques minutes seulement. Courons et donnons. Ensemble nous sommes plus forts !

SOS children’s villages offre un foyer chaleureux dans des villages de maisons d’enfants à des orphelins et des enfants retirés de leurs familles par les services sociaux et/ ou en vertu d’une décision de justice après avoir été déclarés « enfants en risque » suite à un manque de soins grave, une maltraitance physique et/ou mentale ou encore pour échapper à des conditions de pauvreté.

La ligne directrice de l’association est l’octroi d’outils pour le développement de la force mentale des enfants.

Il s’agit de leur donner une chance de vivre une existence normale et de réaliser leur potentiel. L’association fait fonctionner deux villages : Neradim à Arad et Megadim à Migdal Haemek.

http://www.soschildren.org.il/who-we-are/the-israeli-society-of-sos-children-s-villages «  

Association SOS Villages d’Enfants Israël 

Qui sommes-nous ?

L’Association SOS Villages d’Enfants Israël vient en aide aux enfants en danger, orphelins ou enfants dont les familles sont dans l’incapacité de s’en occuper. Les enfants sont pris en charge dans le cadre de villages d’enfants, foyers de jeunes et autres encadrements de soutien et éducatifs au sein de la communauté. Le premier village d’enfants, Neradim, a été fondé en 1981 à Arad et en 1997, le second village, Megadim, a vu le jour à Migdal Haemek. Aujourd’hui, nous accueillons quelques 200 enfants et jeunes, qui nous sont confiés par les services sociaux en vertu d’une décision de justice après avoir été déclarés « enfants en risque » (suite à un manque de soins grave, une maltraitance physique ou mentale ou encore pour échapper à des conditions de pauvreté). Les enfants orientés vers les villages sont âgés de 6 à 12 ans, ils y grandissent et peuvent continuer à y vivre jusqu’à leur recrutement par l’armée (à 18 ans) et même au-delà. Ceci tout en s’efforçant de permettre leur réinsertion au sein de la société et de leur offrir un avenir plus sûr. La ligne directrice de l’association est l’octroi d’outils pour le développement de la force mentale des enfants. Il s’agit de leur donner une chance de vivre une existence normale et de réaliser leur potentiel.

Les Villages d’Enfants :

Le Village d’Enfants est construit sur le modèle de la structure familiale et comprend entre 9 et 14 maisons d’enfants et de jeunes. L’approche mondiale de l’association SOS repose sur le concept de      la « prise en charge familiale à long terme ». Chaque maison d’enfants constitue une unité familiale dirigée par la « mère SOS », chargée de s’occuper de 8 enfants, d’âges différents, avec chaleur, amour, respect et dans une atmosphère pédagogique. Cette cellule familiale d’un genre un peu particulier dirigée par la « mère SOS » fonctionne en unité indépendante. La « mère SOS » prépare aux enfants des repas à leurs goûts et la maison est décorée et aménagée en coopération entre cette dernière et les enfants. La « mère SOS » dispose d’un large système de soutien de professionnels et d’une équipe de thérapeutes (directeur de village, coordonnateurs, assistants sociaux, volontaires du service civil national, psychologue, enseignants pour cours de rattrapage et autres) qui l’accompagnent et l’aident dans ses tâches ménagères et en faveur du développement de l’enfant. Le personnel du village aide à la réadaptation des enfants et leur réinsertion saine et normale au sein de la communauté. Les enfants de l’association SOS fréquentent les écoles des villes où sont installés les villages et participent aux activités communautaires, dans le cadre d’une intégration normative au sein de la communauté et de leur préparation pour devenir de futurs citoyens à part entière. Beaucoup d’anciens et anciennes des Villages d’Enfants ont servi dans les rangs de l’armée israélienne ou dans le cadre du service civil national, avant de s’insérer au sein de la société israélienne et de fonder un foyer.

Les Maisons des Anciens :

Dans le cadre du développement de la prise en charge assurée par SOS Villages d’Enfants Israël, l’association anime une Maison des Anciens dans le village de Megadim et un programme des anciens dans le village de Neradim à Arad. Les bénéficiaires en sont les anciens des villages en cours de service militaire, volontaires du service civil national ou ayant achevé leur service militaire. Il s’agit de jeunes adultes qui n’ont pas de famille dans laquelle retourner. Nous sommes engagés envers chaque enfant à continuer et à être, en cas de besoin, un foyer alternatif, jusqu’à ce qu’il soit en mesure d’être autonome et qu’il devienne un citoyen à  part entière qui apporte sa contribution à la société israélienne (jusqu’à 23 ans). 

Jeunes gens et jeunes filles volontaires dans le cadre du service civil national :

25 volontaires, garçons et filles, en cours de service civil national travaillent dans les Villages d’Enfants de SOS Israël. Ils réalisent une année de volontariat avant leur service militaire. Ces jeunes de qualité constituent un excellent exemple pour les enfants des villages. Ils les accompagnent et les guident, devenant une sorte de grands frères et grandes sœurs modèles. Ces volontaires apportent leur aide dans les domaines suivants : entretien du village, aide à la préparation des devoirs des enfants, animation d’activités sportives et ateliers, accompagnement à l’école, soin des animaux et surtout, ils renforcent l’atmosphère familiale et chaleureuse.

Activités de l’association dans le secteur bédouin :

A l’intention de la population bédouine dans le nord du pays, en coopération avec le ministère des Affaires sociales et des autorités locales, trois centres de jour fonctionnent dans les villages de Ka’abiyye,Tabbash et Hajajre. Bien équipés et spacieux, ces centres constituent un cadre chaleureux et sûr. Ils comprennent un coin jeux, des toilettes et une kitchenette. Les enfants viennent à la fin des cours. Ils reçoivent un repas chaud et une aide à la préparation des devoirs. Ils trouvent un coin sûr où se reposer et jouer à des jeux éducatifs, de développement et autres. Ces centres de jour accueillent 45 enfants, issus de familles socio-économiquement défavorisées, de familles dans le besoin financier connues du ministère des Affaires sociales. Les centres bénéficient d’un soutien considérable de la communauté et font la fierté du village. Les familles des enfants participent à leur gestion et dans de nombreux cas, les mères profitent également d’une formation et d’une assistance dans divers domaines. Dans le sud du pays, l’association gère trois centres de jour pour les enfants de la tribu bédouine d’Abu Krinat et un autre centre dans la localité de Qasr-Assar.

Abri d’urgence : 

Le village de Neradim à Arad fait fonctionner un abri d’urgence, en coopération avec le ministère des Affaires sociales. Ce cadre prend en charge, de façon immédiate, les enfants âgés de 6 à 12 ans, dans des situations de maltraitance, d’abandon et de négligence grave ou de tragédie familiale.

Membre de SOS Monde :

L’association SOS Israël est membre de l’organisation SOS Monde, qui opère depuis 1949 et est basée en Autriche. L’organisation œuvre pour le bien-être d’enfants et de jeunes à risque dans 134 pays et régions autonomes à travers le monde. Elle a construit plus de 500 villages d’enfants, qui abritent plus de 70 000 enfants et adolescents. D’autre part, plus de 300 000 enfants, jeunes et adultes bénéficient de programmes et d’encadrements pédagogiques, sociaux et médicaux, que l’organisation mondiale SOS anime dans le monde entier.

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël