Jusqu’où doit aller la crainte des parents ? (1/3)Article Précédent
Ashdod : Une journée d'étude pour la femme juive moderne !Article Suivant

Nanotechnologie, médecine personnalisée et cancer du sein

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Nanotechnologie, médecine personnalisée et cancer du sein

Alors que la chimiothérapie est souvent un traitement salutaire pour les tumeurs cancéreuses, choisir la bonne chimio pour chaque patient reste un défi clinique encore non satisfait. En outre, les chimiothérapies actuelles entraînent des effets secondaires sévères et endommagent les organes sains à côté des tumeurs.

« Nous voulons que les médecins aient de meilleurs outils pour prédire quels médicaments seraient le plus adaptés pour chaque patient, et les amener au site cible plus efficacement», explique le professeur de Génie Chimique Avi Schroeder, chef du laboratoire Technion pour l’Administration Ciblée de Médicaments et les Technologies Personnalisé de Médecine.

Les systèmes de délivrance des médicaments en usage aujourd’hui n’expédient, de manière surprenante, que 10%, ou moins, de la dose de médicament à la tumeur, les 90% restants sont distribués dans le reste du corps. «C’est mieux que les systèmes non ciblés, mais c’est loin d’être idéal, » explique le professeur Schroeder.

Schroeder et son équipe développent à l’échelle nanométrique des « usines » qui fabriquent, dans l’organisme même, lorsqu’elles atteignent le site de la tumeur, des médicaments contre le cancer à base de protéines. Imitant la stratégie de fabrication de protéines existantes dans la nature, les usines contiennent des ribosomes, des acides aminés et des enzymes- les blocs de construction nécessaires pour synthétiser le médicament à base de protéines souhaité.

Faisant 150 nanomètres ou moins – 1/1000 du diamètre d’une mèche de cheveux, ces usines sont injectées dans le patient et circulent dans le sang jusqu’à trouver la tumeur. De nombreuses tumeurs ayant des vaisseaux sanguins qui fuient, avec des pores de plusieurs centaines de nanomètres de large, ces usines sont suffisamment petites pour y pénétrer.

D’autres chercheurs ont également développé des systèmes qui libèrent les médicaments à l’intérieur de la tumeur, mais le professeur Schroeder et son équipe sont les premiers à fabriquer les médicaments à l’intérieur même de la tumeur. « C’est la première preuve de concept montrant qu’il est possible de réellement synthétiser de nouveaux composés à partir de matières de départ inertes à l’intérieur du corps », dit Schroeder.

Son système pourrai permettre aux médecins d’adapter les médicaments spécifiquement à chaque patient, et permettra aux patients de recevoir une dose plus concentrée du médicament seulement la où il est nécessaire, échappant ainsi aux effets secondaires sévères.

Après avoir obtenu son doctorat à l’Université Ben Gourion et ses études postdoctorales au MIT avec le professeur Robert Langer, Schroeder est retourné en Israël. Courtisé par de nombreuses universités, il a reçu une bourse Horev à travers la Fondation Henry et Marilyn Taub dans le cadre de leur Programme de Recrutement de Leader en Faculté de Science et Technologie, et a accepté un poste au Technion en 2012.

Le professeur Schroeder est largement publié et a reçu plus de 20 prix, dont le « TevaTech Graduate Student Award » en chimie et en biologie, le prix Intel étudiants-doctorants pour la recherche en nanotechnologie, le Prix étudiants-doctorants de la Fondation Wolf, le prix prestigieux « Polymer Advanced Technologies 2013 Young Scientific Talents » et la bourse Allon.

Source : T³ Oracle

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël