Erouv TavchilinArticle Précédent
La saga des juifs de France (10): la famille Elbez de Batna à Aix-en-ProvenceArticle Suivant

Juifs et francs-Maçons….

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Juifs et francs-Maçons….

Juifs et Francs-maçons sont souvent des mots qui engendrent la méfiance et souvent le complot.

Ne parle-t-on pas même du « complot judéo-maçonnique » ?

Il est vrai que ces accusations se retrouvent plutôt dans la bouche des fascistes, des intégristes et des racistes.

Alors, Juifs et Francs- Maçons de quoi parlons nous ?

Ces mots sont des étiquettes que l’on colle sur des noms. Chacun veut savoir qui est qui.

Alors la question qui taraude les gens est : qui en est ?, alors que la vrai question à se poser devrait être : «  que signifie être franc-maçon, et que signifie être juif »

Y a-t-il incompatibilité entre les deux appartenances ?

La franc-maçonnerie est-elle une secte ? Une religion ?

Voilà des réponses à apporter pour dissiper les malentendus :

  • Être Juif, c’est appartenir à un peuple, qui a été choisi pour diffuser sur cette terre les lois de la morale contenues dans la Torah.
  • Être juif c’est être tolérant, c’est être ouvert à l’autre.
  • Être Juif c’est respecter l’autre, l’etranger. C’est aimer pour l’autre ce que l’on aime pour soi-même.

Ces lois qui ont fondés le judaïsme ne sont pas dogmatiques. Il n’y a pas de vérité définitive. Le juif est torturé par le questionnement. La vocation du Juif est de rendre meilleure la vie pour les habitants de notre planète.

L’étude de la Bible et du Talmud sont la colonne vertébrale du judaïsme. Apprendre, toujours apprendre pour améliorer.

Aussi n’est-ce pas le fait du hasard si tant de chercheurs, tant de prix Nobel sont juifs.

Le questionnement, la remise en cause permanente de la vérité du moment, la recherche constante de la Vérité et de la Justice, pour parachever l’œuvre de la création, voilà ce qu’il y a de commun entre être juif et être franc-maçon.

La franc-maçonnerie est d’essence juive. Les valeurs qu’elle prône sont très compatibles avec celles du judaïsme.

Alors que le judaïsme est réservé aux seules personnes de confession juive, la Franc-maçonnerie accueille dans ses loges, qu’on appelle aussi des Temples, des Juifs, des Chrétiens et des Mahométans. Elle s’oppose au fanatisme, et combat l’ignorance, ce fléau des egos démesurés pour prôner la tolérance et l’humilité.

En Israël les loges travaillent en hébreu, mais aussi en arabe, en anglais, en espagnol en français, en roumain, en turc etc.   Donc quelque soit votre origine, la langue ne sera jamais un obstacle au travail maçonnique.

La seule condition à remplir est qu’il faut être « libre et de bonnes mœurs ». De plus il faut croire Au « Grand Architecte de l’Univers » quel que soit Son Nom.

Elle n’est en aucun cas une secte. Une secte suppose un gourou auquel on obéit aveuglément, sinon gare au châtiment.

Dans une secte qui ose s’exprimer pour contredire le chef ?

La Franc-maçonnerie est un mode de vie. Comme le judaïsme, elle recherche l’amélioration des conditions de vie tant sur le plan spirituel que sur le plan matériel.

Ce mode de vie est basé sur la tolérance, sur la recherche de la Vérité et de la Justice.

Pour atteindre son objectif, la franc-maçonnerie utilise le langage des symboles, alors que le judaïsme utile un langage plus réel.

Judaïsme et Franc-maçonnerie œuvrent à l’établissement de cette République Universelle dont parlait Bergson dans son traité « les deux sources de la morale et de la religion »

Ainsi donc si tous les franc-maçons ne sont pas des juifs, tous les juifs se retrouvent dans les valeurs de la franc-maçonnerie.

Voilà ce qu’il y a de commun entre Judaïsme et Franc-maçonnerie. C’est pourquoi tant de francs-maçons sont juifs, et parfois même rabbins.

C’est la Franc-maçonnerie qui a impulsé le siècle des Lumières. C’est à l’Abbé Grégoire que l’on doit l’émancipation des Juifs, et à Victor Schœlcher que l’on doit la libération des esclaves noirs. L’un était catholique et l’autre juif.

Et qui sait ? Il se dit que la paix entre la Jordanie et Israël a été l’œuvre du roi Hussein et d’Isaac Rabin deux francs-maçons.

Puisse la paix régner sur cette terre grâce aux uns et aux autres !

J.B. pour Ashdodcafe.com

francmaconFINAL

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël