Cette halakha est dédiée pour la techouva chelema et le retour au Kivoud Av Vaem de Samuel Moshé Tzinmann HaLevy.

Dans un cas où le père transgresse intentionnellement un commandement, le fils n’a pas besoin de lui dire que c’est interdit sauf s’il y a des chances que son père accepte une remarque faite avec beaucoup de respect.

Si un enfant entend ses parents tenir des propos médisant (du lashon hara), il n’a pas le droit de les croire et doit, de plus, les empêcher de les dire. Il faut veiller cependant à le faire avec tout le respect qu’il leur doit en leur posant par exemple donc la question  » N’y a-t-il pas un risque que cela soit de la médisance ? » .

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique


Cette halakha est dédiée pour la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi que pour l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire