AUJOURD’HUI C’EST MON ANNIVERSAIRE …. J’AI 3 ANS !

Jusqu’à l’age de 41 ans, la France était ma patrie avec ses valeurs, sa culture, sa langue, son histoire et ses défis. Ma vie y fut vécue dignement mais je l’ai toujours su incomplète, comme si l’on m’avait retiré une part de mon identité.

C’est cette partie de moi, mais aussi celle de mon mari, que je me devais de récupérer mais aussi d’offrir à mes enfants à titre d’héritage symbolique, en retournant vivre en Israël. Ce retour à la source s’est fait par étapes progressives. Je l’ai tout d’abord réalisé en y envoyant mon grand fils Ruben il y a 5 ans, ensuite en le rejoignant par ma propre venue et celle de mes 4 filles, il y a trois ans jour pour jour, puis enfin par celle de mon mari l’année dernière. Nous nous sommes tirés l’un l’autre et nous sommes enfin retrouvés au complet en Israël, l’aspiration de toute une vie, un Sionisme qu’Herbert Pagani qualifiait lui même de « cri de libération ».

Cette Aliya est jusqu’à présent une aventure humaine, un combat quotidien mais aussi une plénitude, une terre où les amis sincères deviennent une famille qui croît de jour en jour. Une terre où l’on apprend sa langue nationale en classe avec des nouveaux immigrants d’origine sud-américaine, russe, hindou, éthiopienne et autre, tous venus d’une patrie distincte pour une nouvelle patrie commune, un            « Melting Pot » dont nous n’avons rien à envier aux Américains. Une terre où ses habitants ne connaissent malheureusement pas les bons codes de politesse, mais dont entraide et la solidarité se manifestent, et notamment quand le pays traverse des moments troubles tels que ceux de l’été dernier.

Une terre où clivages et divisions sociales, politiques et religieuses sont à vif mais où mes amis sont des personnes pouvant vivre dans un deux pièces ou une villa, soutenir un éventuel futur Etat palestinien ou rêver du Grand Israël, vivre pieusement leur foi ou se sentir Juifs plus par leur identité que par leur pratique. Une terre géographiquement constituée à 60% de désert mais aussi humainement d’exploits uniques, d’innovations, d’entrepreneuriat, de génies, de rêveurs qui, comme ses pères fondateurs, ont réalisé leurs rêves. Une terre où la vie est économiquement singulièrement rude mais où l’espoir de réussir donne des ailes.
Ce Pays c’est le mien et une bonne intégration nécessite des  » sacrifices » et j’en accepte chaque épreuve.

C’est cette terre que ma famille et moi avons épousé, pour le meilleur et pour le pire, Oui je suis née il y a 44 ans et une nouvelle fois il y a trois ans ! Aujourd’hui c’est mon Anniversaire, j’ai 3 ans car je suis née le 20 juin 2012 !

Lea 

Laisser un commentaire