Facebook, Twitter, Instagram... l'erreur que nous faisons tousArticle Précédent
Deux Israéliens détenus à Gaza, dont l'un par le HamasArticle Suivant

Tsahal fusionne ses unités d’élite pour vaincre Daesh

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Tsahal fusionne ses unités d’élite pour vaincre Daesh
Tsahal fait fusionner les unités d’élite et forme sa nouvelle Brigade Commando taillée sur mesure pour combattre Daesh.
Alors que le Président Barack Obama réinvente son approche dans la lutte contre Daesh par des mots : « les Idéologies ne peuvent être vaincues par les fusils. Elles sont défaites par des idées encore meilleures » – Israël et les hauts-dirigeants de Tsahal ne prennent aucun risque face à un ennemi déclaré.

Vendredi dernier 3 juillet, la branche du Sinaï de Daesh a tiré trois missiles Grad à travers la frontière, qui ont atterri dans le secteur d’Eshkol, alors qu’elle se trouvait au beau milieu d’une offensive contre l’armée égyptienne dans le Nord Sinaï. De larges secteurs du Sud d’Israël proches de la frontière sont déjà déclarés zones militaires fermées par Tsahal, comme première conséquence de cette offensive.

Daesh et ses supplétifs, alors qu’ils sont déjà occupés à s’emparer de territoires dans les pays voisins d’Israël, ne font pas mystère de leur intention, confirmée par les renseignements militaires, d’atteindre les frontières d’Israël par le nord, l’est et le sud avant peu.

Lundi 6 juillet, le Chef d’Etat-Major de Tsahal, le Lieutenant-Général Gady Eisenkott a dévoilé la réplique qu’Israël prépare, face au défi à venir. Il s’agit d’une force commando terrestre unique dans sa conception, mais qui est dotée d’objectifs multiples, spécialement taillée sur mesure pour combattre Daesh et fournir « les bottes présentes sur le terrain » que la coalition menée par les Etats-Unis s’est abstenue de mettre sur pied face aux fronts de guerre en expansion constante des Islamistes de Daesh.

Elle sera entraînée et armée en vue de missions extraordinaires, hors des routines des tâches militaires classiques.

Ces révélations ont eu l’effet d’une sonnette d’alarme pour la population générale israélienne. Les missions de court terme de cette nouvelle force opérationnelle consistent à garder le sud et le nord d’Israël contre les tirs de roquettes et les tentatives des groupes islamistes à bord des véhicules blindés détournés, de déferler à travers la frontière. Cela s’est déjà produit le 6 août 2012, lorsque les islamistes de l’Ansar Beit al-Maqdis ( qui se sont ensuite joints à Daesh) ont réalisé une brève percée à travers le passage frontalier égypto-israélien de Kerem Shalom en traversant depuis le Sinaï. Leurs véhicules blindés transport de troupes (APC) ont presque réussi à se diriger vers une base militaire de Tsahal avant d’être pulvérisés par les avions de chasse de Tsahal.

La nouvelle brigade commando de Tsahal est conçue pour les actions secrètes, indétectables, audacieuses et efficaces contre les groupes terroristes représentant une menace depuis le désert du Sinaï, contre la souveraineté égyptienne et la frontière sud d’Israël. De telles actions seront étroitement coordonnées par les branches des renseignements et de l’armée israélienne et égyptienne. Des opérations identiques seront aussi mises en oeuvre si nécessaire, à partir de la frontière nord d’Israël – contre le Hezbollah ou toute autre menace provenant de Syrie.

Ce nouvel aéropage rassemble les différentes compétences et la haute puissance de feu et de précision qu’apporte l’armement adapté des quatre unités d’élite de Tsahal. En ce sens, ces unités, toutes adeptes des différents aspects des opérations furtives top secrètes, menées en profondeur derrière les lignes ennemies, se complètent les unes les autres. Cette mutualisation des compétences pourra amplement ressembler à une conjugaison unique des Delta Force, des Navy Seals, des Rangers et des Commandos aéroportés américains intégrés en un seul et même commando de choc.

Ces unités d’élite de Tsahal fusionnées au sein de cette nouvelle brigade commando sont :

1. Meglan, dont la spécialité est de détruire les systèmes ennemis en mettant l’accent sur les unités blindées. Ses membres sont équipés de technologie de renseignements permettant de récolter des données et de les transmettre en temps réel.

2. Les missions de Duvdevan consistent à liquider des terroristes pris pour cibles et à arrêter furtivement des suspects. Ses membres opèrent secrètement déguisés et en se mélangeant à la population hostile. Ils s’entraînent à mener un combat unique en plein coeur du terrain ennemi.

3. Les commandos d’Egoz, l’unité d’élite golani, emploient des techniques et tactiques de guérilla empruntées aux manuels des organisations terroristes.

4. Les Commandos Rimon se mélangent aussi à la population hostile, déguisés en résidents locaux, avec l’objectif de repérer et de déjouer des opérations terroristes dans des zones complexes et difficiles d’accès.

Le Commandant en chef de cette nouvelle brigade combinée est le Colonel David Zinni, qui est détaché de la 98ème Division (Esh) de Tsahal. Le Général Eisenkott a réuni ces quatre unités d’élite de Tsahal en les sélectionnant parmi les Brigades Paruchutistes, Golani et Givati, au sein desquelles elles ont été formées et intégrées auparavant. Son action vient couronner la réévaluation de la doctrine de guerre de Tsahal, qu’il trouve essentielle pour faire face à ce nouvel ennemi extrêmement volatile et constamment en mouvement.

La combinaison de ces quatre unités d’élite de Tsahal offre une équation exceptionnelle en matière de synergie. Elles s’entraîneront ensemble, dans l’air, la mer et aux tactiques liées à des missions visant à répondre à des exigences peu orthodoxes émises par les renseignements. Elles se démarqueront de l’armée conventionnelle par leur armement spécial, leurs équipements secrets high-tech, des lignes de conduite et une logistiques à part.

Le saut qualitatif rapide de Daesh au plus haut rang des priorités parmi les ennemis d’Israël a conduit le Général Eisenkott à surpasser l’innovation récente de son prédécesseur, le Lieutenant Général Benny Gantz : le Commandement en Profondeur. La conception de cette nouvelle Brigade Commando au sein de Tsahal rend le Commandement en Profondeur redondant.

Adaptation : Marc Brzustowski.
jforum.fr

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël