Tsimer de luxe : Les Villas Eden, un séjour parfait en face du Kinneret  !Article Précédent
Si vous continuez a dire qu'il n'y a rien a faire a Ashdod c'est que vous n avez pas vu cet article !!!!Article Suivant

Retraites : L’Alya de l’âge d’or

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Retraites : L’Alya de l’âge d’or

Il y a un sujet sur l’Alya qui n’est quasiment jamais évoqué de façon prépondérante, c’est celui des personnes que l’on doit placer en maison de retraite. Bien souvent c’est un sujet tabou, culpabilisant, presque honteux et qui souvent contrarie la Alya de bon nombre de personnes. La réponse à l’alya des personnes nécessitant un placement en maison spécialisée

Il y a un fait certain dans tous les cas, ce sujet doit être abordé afin de se faire aiguiller vers la meilleure solution possible.
De plus, les solutions peuvent  être multiples. Cela va du placement au domicile avec une aide permanente jusqu’au placement en maison spécialisée.
Il existe plusieurs types d’encadrement et uniquement les personnes professionnelles pourront décider, en fonction de l’état médical du patient, quelle structure sera la mieux adaptée. Du fait de l’importante Alya des juifs de France ce problème de placement devient de plus en plus fréquent, d’autant plus que les Olim n’ont aucune idée des démarches nécessaires et ne maîtrisent pas la langue afin d’opter pour tel ou tel choix.
De plus en plus de maisons à travers le pays s’équipent afin de recevoir des patients francophones qui ne parlent pas l’hébreu.
En Israël, le français est une langue courante et donc il est possible de trouver un encadrement adapté, avec du personnel francophone. Souvent les maisons de retraites embauchent des francophones spécialement pour les patients français.

La démarche pour faire le bon choix est extrêmement complexe car liée à de nombreux facteurs médicaux du patient.
Depuis quelques temps, au sein de la communauté francophone israélienne le débat sur le 3ème âge est de plus en plus évoqué, évoqué mais non véritablement traité.
Il n’est pas question ici de personnes valides et de leurs différents droits à la retraite mais de personnes dépendantes.
Seuls des professionnels ou d’ancien professionnels, directeurs de maisons de retraite connaissant parfaitement le sujet pourront répondre à ce besoin et aux attentes.
Nous avons rencontré Mr Alain HASS directeur de deux maisons de retraite jusqu’il y a quelques semaines et maintenant à la retraite qui a décidé d’aider gracieusement les olim, les enfants des parents à placer afin de leur prendre la main dans les dédales des administrations et des choix de placement.
Il a pris conscience de la détresse morale des proches qui ne veulent pour rien au monde faire des erreurs de jugement essentiellement dans un pays dont ils ne maîtrisent pas les rouages. Souvent il suffit juste de quelques conseils biens ciblés et la solution est trouvée. Cependant il y a des cas qui doivent être réellement analysés et décider de ce qui sera le mieux pour la personne: Encadrement-Lieu géographique-Cacherout-Soins assurés sont autant de facteurs essentiels parmi d’autres qu il ne faut surtout pas oublier de vérifier en profondeur.

Si vous êtes concernés par cela, nous vous conseillons de rentrer sur le site www.maisonderetraiteenisrael.com  ou de téléphoner au +972 (0)504980010

ashdodcafe.com

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël