עֵקֶב

Ekev

Deutéronome 7:12-11:25 : Récompenses pour l’obéissance et mise en garde d’oublier D.ieu

Haphtara : (2ième des consolations) Isaïe 49:14-51:3, D.ieu n’oubliera pas Israël

Et, si, ekev עֵקֶבvous écoutez ces ordonnances, et que vous les gardiez et les fassiez, il arrivera que l’Eternel, ton Dieu, te gardera l’alliance et la bonté qu’il a jurées à tes pères. Deutéronome 7:12.

Nous avons vu dans les précédentes Parachot que le Livre de Devarim était en fait un discours que Moshé avait adressé à la jeune génération sur le point d’entrer en Terre Promise. Notre Paracha Ekev, se situe dans la partie principale des recommandations. A partir du chapitre 6 jusqu’au chapitre 11, verset 25 il est question du grand commandement, la mitsva, comprise dans le Chéma Israël.

Bien qu’il soit question de plusieurs commandements également, le thème du commandement au singulier revient à plusieurs reprises dans ce texte principal :

   Et ce sont ici les commandements, hamitsva הַמִּצְוָהau singulier dans le texte hébreu, les statuts, et les ordonnances ‘houqim et michpatim,

  הַחֻקִּיםוְאֶתהַמִּשְׁפָּטִים, que l’Eternel, votre Dieu, a commandé de vous enseigner, afin que vous les pratiquiez dans le pays dans lequel vous passez pour le posséder. Deutéronome 6:1

  Et tu garderas les commandements, hamitsva הַמִּצְוָהau singulier dans le texte hébreu, et les statuts et les ordonnances que je te commande aujourd’hui, pour les pratiquer. Deutéronome 7:11

  Vous prendrez garde à pratiquer tous les commandements, hamitsva הַמִּצְוָהau singulier dans le texte hébreu, que je vous commande aujourd’hui, afin que vous viviez, et que vous multipliiez, et que vous entriez dans le pays que l’Eternel a promis par serment à vos pères, et que vous le possédiez. Deutéronome 8:1

  Vous garderez donc tout le commandement, hamitsva הַמִּצְוָהau singulier dans le texte hébreu, que je vous commande aujourd’hui, afin que vous soyez forts, et que vous entriez, et que vous possédiez le pays dans lequel vous passez pour le posséder. Deutéronome 11:8

  Car si vous gardez soigneusement tout ce commandement, hamitsva הַמִּצְוָהau singulier dans le texte hébreu, que je vous commande, pour le pratiquer, en aimant l’Eternel, votre Dieu, en marchant dans toutes ses voies et en vous attachant à lui.  Deutéronome 11:22

Quelle est cette mitsva qu’il nous est commandé de garder, pourquoi cette mitsva est-elle au singulier ?

Nous avons la réponse dans le texte du Chéma Israël cité plus haut :

   Ecoute, Israël, L’Éternel, notre Dieu, est un seul Éternel.

Et tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, et de toute ton âme, et de toute ta force. Deutéronome 6:4-5

La deuxième répétition qui se reproduit plusieurs fois dans notre Paracha est celle d’observer les ‘houqim et michpatim,  הַחֻקִּים וְאֶת-הַמִּשְׁפָּטִים

  Et Moshé appela tout Israël, et leur dit, Ecoute, Israël, les statuts et les ordonnances, ‘houqim et michpatim, הַחֻקִּים וְאֶת-הַמִּשְׁפָּטִיםque je prononce aujourd’hui à vos oreilles, vous les apprendrez, et vous les garderez pour les pratiquer. Deutéronome 5:1

Et tu garderas les commandements, et les statuts et les ordonnances, ‘houqim et michpatim, הַחֻקִּים וְאֶת-הַמִּשְׁפָּטִיםque je te commande aujourd’hui, pour les pratiquer. Deutéronome 7:11

  Et vous prendrez garde à pratiquer tous les statuts et les ordonnances, ‘houqim et michpatim, הַחֻקִּים וְאֶת-הַמִּשְׁפָּטִיםque je mets aujourd’hui devant vous. Deutéronome 11:32

La Thora et la Parachat Ekev se résument à une leçon d’amour : celle d’aimer D.ieu de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force (dans le sens de biens matériels) et, par conséquent, de mettre en pratique Ses mitsvot.

D.ieu a toujours recherché un peuple qui L’aime et qui pratique Ses commandements avec amour et foi. Cette fidélité est évoquée par le titre de notre Paracha, ekev, qui signifie à cause de, en conséquence et aussi talon.

Et, si, ekev  עֵקֶבvous écoutez ces ordonnances, et que vous les gardiez et les fassiez, il arrivera que l’Eternel, ton Dieu, te gardera l’alliance et la bonté, ‘hessed הַחֶסֶדgrâce, qu’il a jurées à tes pères. Deutéronome 7:12.

C’est parce que nous aurons attaché ces commandements à nos talons, fidèlement, que le olam haba et la vie physique en abondance nous seront accordés.

Une autre promesse est donnée si nous obéissons à Sa Parole dans son intégralité : Il chassera les nations qui nous font la guerre et veulent nous détruire physiquement et spirituellement:

Tu ne t’épouvanteras pas à cause d’eux, car l’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi, un Dieu grand et terrible. Deutéronome 7:21 

Une autre promesse concerne encore la protection des maladies et combien cette promesse est importante de nos jours :

…et l’Eternel éloignera de toi toute maladie, et il ne mettra sur toi aucune des plaies malignes de l’Egypte que tu as connues, mais il les mettra sur tous ceux qui te haïssent. Deutéronome 7:15

La part de l’Eternel, c’est de nous protéger du mal et de nous délivrer, notre part c’est d’obéir, de marcher vers la sanctification dont l’étude de la Thora nous donne les clés ainsi que nous le dévoile la valeur numérique des phrases suivantes :

Deutéronome 8:5-6 Connais dans ton coeur que, comme un homme châtie son fils, l’Eternel, ton Dieu, te châtie ; et garde les commandements de l’Eternel, ton Dieu, pour marcher dans ses voies lalekhet bidarkav לָלֶכֶת  בִּדְרָכָיו et pour le craindre.

Deutéronome 10:20 Tu craindras tira  תִּירָא l’Eternel, ton Dieu ; tu le serviras, et tu t’attacheras à lui, et tu jureras par son nom.

Deutéronome 11:22 Car si vous gardez ki im chamor כִּי אִם-שָׁמֹר soigneusement tout ce commandement que je vous commande, pour le pratiquer, en aimant l’Eternel, votre Dieu, en marchant dans toutes ses voies et en vous attachant à lui…

La valeur numérique de la phrase «pour marcher dans ses voies lalekhet bidarkav לָלֶכֶת  בִּדְרָכָיו», est identique à celle de « étudier la Thora lilmod Thoraללמוד תורה» : 722, et celle de « Tu craindras tira

 תִּירָא » à celle de « Torah תּוֹרָה » : 611. Enfin celle de « Car si vous gardez ki im chamor כִּי אִם-שָׁמֹר» est encore une fois semblable à celle de « Torah תּוֹרָה» : 611[1] 

Cette sanctification passe par plusieurs commandements, dont entre autre,  celui de ne rien faire rentrer « d’abominable » dans nos maisons :

…afin que tu n’introduises pas l’abomination, toéva  תוֹעֵבָהdans ta maison, et que tu ne sois pas anathème comme elle, tu l’auras en extrême horreur, chakets שַׁקֵּץet en extrême abomination ; car c’est un anathème. Deutéronome 7:26

Les deux termes d’abomination sont employés ici : horreur et abomination.

Le premier, toéva comme dans les versets suivants :

  …alors son premier mari, qui l’a renvoyée, ne pourra pas la reprendre pour être sa femme, après qu’elle aura été rendue impure ; car c’est une abomination devant l’Eternel, tu ne chargeras pas de péché le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne en héritage. Deutéronome 24:4

   Qui détourne son oreille pour ne pas écouter la loi Thoraתּוֹרָה, sa prière même est une abomination. Proverbes 28:9

Et le second terme, chakets, comme dans les versets suivants parlant de la cacherout alimentaire:

  Tout ce qui, dans les eaux, n’a point de nageoires et d’écailles, vous sera une chose abominable. Lévitique 11:12

  Et d’entre les oiseaux, vous aurez ceux–ci en abomination ; on n’en mangera point, ce sera une chose abominable, l’aigle, et l’orfraie, Lévitique 11:13

  De tout ce qui marche sur le ventre, et de tout ce qui marche sur quatre pieds, et de tout ce qui a beaucoup de pieds, parmi tous les reptiles qui rampent sur la terre, vous n’en mangerez pas ; car c’est une chose abominable.

Lévitique 11:42

Encore une fois, le commandement de garder nos foyers intacts est renforcé par celui d’écrire sur les poteaux de notre maison notre appartenance à l’Eternel ainsi que sur nos mains et fronts et enfin de les enseigner à nos enfants:

  Et mettez ces miennes paroles dans votre cœur et dans votre âme, et liez–les pour signes sur vos mains, et qu’elles soient comme des fronteaux entre vos yeux ; et vous les enseignerez à vos fils, en leur en parlant, quand tu seras assis dans ta maison, et quand tu marcheras par le chemin, et quand tu te coucheras, et quand tu te lèveras ; et tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes, afin que vos jours et les jours de vos fils, sur la terre que l’Eternel a juré à vos pères de leur donner, soient multipliés comme les jours des cieux qui sont au–dessus de la terre. Deutéronome 11:18-21

La Terre Promise est une terre où l’abondance est assurée, les sept fruits d’Israël sont mentionnés dans le texte et ils représentent entre autre, les bontés et délices que D.ieu a mis sur terre pour nous bénir :

–Et il arrivera que si vous écoutez attentivement mes commandements mitsvot, que je vous commande aujourd’hui, pour aimer l’Eternel, votre Dieu, et pour le servir de tout votre coeur et de toute votre âme, alors je donnerai la pluie de votre pays en son temps, la pluie de la première saison et la pluie de la dernière saison ; et tu recueilleras ton froment, et ton moût, et ton huile ; et je donnerai l’herbe dans tes champs, pour ton bétail ; et tu mangeras, et tu seras rassasié. Deutéronome 11:13-15

Enfin, la Haphtara de la semaine, nous parle de l’amour éternel de D.ieu pour Israël, « gravée sur Ses mains » :

   ête אֶת Tu craindras l’Eternel, ton Dieu ; tu le serviras, et tu t’attacheras à lui, et tu jureras par son nom.

אֶת-יְהוָה אֱלהֶיךָ תִּירָא אתוֹ תַעֲבד

Cette préposition ête אֶת,surprenante du point de vue grammatical, nous donne la révélation du but de la Thora : connaître le Premier et le Dernier:

Esa 44:6 Ainsi dit l’Eternel, le roi d’Israël, et son rédempteur, l’Eternel des armées, Je suis le premier, et je suis le dernier ; et hors moi il n’y a pas de Dieu.

Orah Sofer, Guide touristique licenciée

Guide certifiée à Ir David, Guide certifiée à l’Institut du Temple

 (972) 054-207313  www.visiterisrael.com

 

 

 



[1] Baal Hatourim Devarim

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.