Cliquez ici pour dédier une halakha !

#Chabbat Chalom

Malgré le jour du jugement, nous devons être toutefois confiants dans la miséricorde et le jugement d’Hachem, c’est pourquoi il faut dire les prières de Roch Hachana dans la confiance et avec beaucoup de ferveur.

De plus, on ne fera pas le widdouï (aveu des fautes) à Rosh Hachana et à plus forte raison on évitera de se mettre dans un état conduisant à verser des larmes.

On peut néanmoins reconnaître ses fautes en pensée, décider de cesser de les commettre et se repentir (téchouva).

Pour consulter le dossier complet et les sources : La Quoti Halakhique


Cette halakha est dédiée pour la guérison complète et totale de Ma’ayane bat Yael ainsi que pour l’élévation de l’âme de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.