Quand Victor Reitman est arrive dans cet appartement qui se situe dans le quartier Youd d’Ashdod, il ne pensait pas finir sa journee de travail en pleurs. Le lendemain, il est revenu sur place avec ses amis, et les seuls larmes cette fois furent de joie.

Un hommage émouvant rendu par des techniciens de la société israélienne de télévision par câble HOT a un rescapé de la Shoah. Victor Reitman, employé de la société, s’est rendu dans cet appartement du quartier Youd pour y installer du matériel. Ce que ses yeux ont vu, il l’a raconte a ses amis : « je suis arrive pour installer du matériel HOT, un homme très age s’est présenté a moi, il vit dans une toute petite pièce en location, sans condition de vie, sans lit (il dort dans un fauteuil) et sans couverture, et il n’a même pas de quoi manger. Pendant que j’installais le matériel, il m’a raconte l’histoire de sa vie et l’histoire héroïque qu’il a vécue pendant la seconde guerre mondiale. Je suis reste cloue sur place avec les larmes aux yeux ».

rami-hot

Victor a quitte l’endroit en pleurant a la fin de son travail. Pendant toute la journee, il n’a cesse de penser a cet homme, et il a décidé d’en parler a ses collègues de travail et de leur demander de se joindre a lui pour l’aider a lui acheter a manger et du matériel de base. Les employés de HOT ont tout de suite répondu présent a l’appel et ont donner du fond du cœur.

Ils ont réussi a lui acheter un lit et tout ce qui va avec, une nouvelle télévision, un manteau pour l’hiver et a trouver une camionnette pour amener tout le matériel a Ashdod. Les achats de nourriture ont ete faits au supermarché Rami Levy d’Ashdod, dont la direction a ete émue par l’opération et a accorde une remise très importante sur les achats.

« Nous sommes arrives chez ce monsieur, il a ete très ému quand il nous a vus, a tel point qu’il a eu du mal a se tenir sur ses jambes ».

Le responsable de HOT, Yair Kadosh, s’est entretenu avec le PDG de la société, Ronen Trabelsi, et il a accepte tout de suite de faire cadeau des services de HOT. Le cœur de tout le monde a explose d’émotion. Nous avons donne a un homme qui en avait tellement besoin et qui ne s’attendait pas a ce que des étrangers fassent quelque chose comme ça pour lui. Nous avons tous donner du bonheur a cet homme et c’est ce qui est le plus important ».

Voici la lettre que Victor Reitman a distribue a ses collègues qui ont participe a cette aventure pour aider un rescapé de la Shoah :

« Il y a des gens qui ont besoin de notre aide, ils ne demanderont rien et ne se plaindront pas, ils diront tout simplement que tout va bien et vous feront un sourire. Mais regardez dans leurs yeux et vous comprendrez que ce n’est pas vrai, tout ne va pas bien.

Soyez sensibles, regardez autour de vous, ouvrez votre cœur, l’aide la plus petite que vous puissiez donner, c’est de l’espoir et un cadeau pour celui qui la reçoit.

La semaine dernière, je me suis rendu chez un client pour lui installer HOT, et j’ai rencontre un homme très age qui habite dans une toute petite pièce
  faisant partie d’un appartement en location, sans conditions de vie, sans lit et sans couverture, et sans rien a manger…

Il dormait dans un fauteuil et mangeait dans un abri, et il continuait de me sourire.

Il m’a raconte l’histoire de sa vie et l’histoire héroïque qu’il a vécu pendant la seconde guerre mondiale.

Il m’a tellement ému que j’en ai pleure…

Je n’ai pas pu m’arrêter de penser a cet homme, j’ai propose a tous mes collègues d’essayer d’aider cet homme et que chacun donne ce qu’il peut.

Cette proposition a ete acceptée, nous avons récolte de l’argent, de la nourriture, du matériel pour la literie, une camionnette pour le transport, un manteau pour l’hiver, et bien entendu nous avons fait des courses.

Un remerciement particulier au directeur du  Rami Levy d’Ashdod, Meir Kalfon, qui a ete heureux que son magasin participe et fasse un don sous la forme d’une remise sur les achats, ainsi qu’aux employés du magasin qui ont rempli et offert des sacs de provisions pour cet homme. Nous avons rempli son frigidaire de nourriture, nous avons installe une télévision au mur alors que l’ancienne était posée sur le fauteuil, notre chef, Yair Kadosh, a pris l’initiative de parler avec le PDG de HOT, Ronen Trabelsi, qui a ete ému par cette aventure et par la réaction de son personnel et il a décide d’offrir une partie du paiement mensuel des services HOT.

Toute notre équipe s’est unie, et nous avons rendu cet homme heureux. Il a ete très ému de nous voir avec tous nos achats a l’entrée de son logement, et il a eu du mal a se tenir sur ses jambes, ses yeux se sont remplis de larmes de joie. C’est a ce moment la que mon cœur a explose d’émotion. Nous avons donne a un homme qui en avait tellement besoin et qui ne s’attendait pas a ce que cette aide vienne de la part d’inconnus. Il a dit qu’il voulait embrasser tout le monde et qu’il remerciait tout le monde a titre personnel pour cette aide, ce soutien et les efforts faits par tous.

Tous ensemble nous avons donne du bonheur a une homme qui en avait besoin et c’est ce qui est le plus important ! »

http://haabir-haisraeli.over-blog.com/

Laisser un commentaire