Dedier une halakha - Bandeau

Une femme très occupée par ses jeunes enfants ne doit pas réciter le birkat hamazon abrégé. Elle sera seulement dispensée de réciter les  » hara’haman.

Une femme qui récite le birkat hamazon ne peut pas acquitter son mari ni son fils, même s’ils sont malades. Cependant, si à posteriori tous les deux avaient mangés à satiété et qu’elle a récité le birkat hamazon entièrement, l’homme sera quand même quitte.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources
© LaQuotiHalakhique


Ce site est dédié pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zarie, de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.