Deux terroristes ont réussi à déjouer les systèmes de sécurité disposés tout autour de la localité d’Eli dans la région de Binyamin au nord de Jérusalem. Les deux hommes se sont infiltrés à l’aube dans le quartier Hayovel, l’un des secteurs les plus reculés du Yshouv. Armés de couteaux et de gourdins, ils se sont postés à l’entrée d’une maison et ont assailli son propriétaire alors qu’il quittait les lieux.
Roï Harel, a été poignardé et battu à coup de bâtons par les deux terroristes qui ont ensuite pris la fuite et se sont dissimulés non loin du Mikvé (bain rituel) du quartier. Le bruit a immédiatement alerté les voisins qui ont donné l’alerte. L’Israélien, légèrement blessé a été évacué vers l’hôpital Shaaré Tsedek dans un état qui ne suscite pas d’inquiétude.
Une course poursuite s’est ensuite engagée entre les forces de sécurité et les deux terroristes. Lorsque ces derniers ont quitté leur cachette, ils ont été repérés et supprimés par les militaires. Une arme à feu factice a été découverte cachée dans les buissons et les habitants des quartiers Hayovel et Nof Harim sont restés confinés à l’intérieur de leur maison avant que l’alerte, limitée à ces deux seuls quartiers, ne soit complètement levée. Les autres quartiers de la localité, distants de plusieurs kilomètres n’ont pas été mis en état d’alerte.
les deux terroristes ont ete mis hors d’état de nuire.
Selon l’une des habitantes, les deux terroristes de 17 ans originaires de la ville de Shehem (Naplouse) sont passés à l’action quelques instants avant qu’un groupe d’enfants ne parte comme chaque matin, rejoindre les autobus pour se rendre à l’école. « A quelques minutes près, il y aurait pu y avoir une tragédie », a-t-elle confié.

source Anachinfos.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.