L’industrie du cannabis en croissance rapide en Israël a de grands espoirs pour un nouveau marché : les exportations de marijuana médicale en Amérique.

Le pays est déjà un important fournisseur de produits pharmaceutiques aux États-Unis. A présent, les gouvernements, les scientifiques et les entreprises travaillent ensemble pour transformer la drogue illicite dans une nouvelle entreprise médicale en plein essor.

Les Rabbins conservateurs ont donne leur feu vert pour l’utilisation de la marijuana médicale et le gouvernement a adopte une position détendue, favorisant l’investissement dans la production de cannabis qui a explosé. L’industrie pharmaceutique est poussée par le ministère israélien de la Santé, qui tente de moraliser ce developpement.

«Je ne suis pas sûr que mon peuple et mes électeurs soient satisfaits de ce que je fais » a déclaré le ministre de la Santé au Rav Yaakov Litzman ultra-orthodoxe sur  CNN. « Si je dois regarder strictement comment je peux aider les gens malades qui ont besoin de ce cannabis, je pense que je fais une bonne chose. »

Le nombre de personnes en Israël traitées avec du cannabis est passé de quelques dizaines il y a 10 ans à environ 23.000 en 2015. Les producteurs de cannabis s’attendent à ce que la croissance se poursuive.

« Cela pourrait devenir une entreprise de plusieurs centaines de millions de dollars en Israël, » prédit Aharon Lutzky, directeur de la société qui fournit le cannabis médical a la société  »Tikun Olam ».

Cela reste infime par rapport à la taille du marché américain mais qui pourrait représenter  22 milliards de $ d’ici la fin de la décennie, selon Nouvelles Frontières.

8 choses à savoir sur la légalisation de son exploitation

Israël autorise les entreprises à exporter leurs connaissances, mais pas la marijuana ni des extraits, bien que Aharon Lutzky et d’autres attendent que la loi soit modifiée prochainement pour en permettre la livraison.

Tikun Olam, qui signifie »guérir le monde » en français , espère exporter son savoir-faire à l’étranger en obtenant des brevets sur ses meilleures souches, et en créant des partenariats avec d’autres entreprises. Il a déjà établi des serres au Canada avec MedReleaf, et dit qu’il a trois accords pour des investissements similaires aux États-Unis

stick olam devis 2

La société affirme avoir développé une variété de cannabis avec le plus haut niveau de THC jamais obtenu. Le THC est le cannabinoïde le plus abondant et le plus présent dans la plante de cannabis. Il est également bon pour soulager les douleurs sévères.

L’industrie de la marijuana et les femmes entrepreneurs.

La société a développé une autre plante qui ne possède pratiquement aucun produit chimique psychoactif mais le niveau de CBD est élevé actuellement en culture. Le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde présent dans le cannabis. Il est le deuxième cannabinoïde le plus étudié après le THC . On peut le retrouver dans un certain nombre de prestations médicales.

Cela pourrait ouvrir de nouveaux marchés pour les professionnels et pour les enfants qui ont besoin d’un traitement, sans pour autant les mettre dans une brume mentale toute la journee.

La societe Tikun Olam essaie également de créer  des thérapies personnalisées.

stick olam 2

Pour aider à maintenir les normes, les laboratoires et les serres de l’entreprise sont strictement contrôlés pour s’assurer qu’il n’y a pas de pollinisation croisée. Les niveaux de cannabinoïdes sont mesurés avec précision et les plantes portent des codes barres. Elles sont suivies de près de la plantation à la récolte.

Le cannabis n’est pas considéré comme une restriction alimentaire dans le judaïsme, par conséquent, il ne porte pas de certification casher. La religion juive permet l’ingestion de tout ce qui est naturel et qui aide les gens à rester en bonne santé. Le cannabis médical a même été accepté par les conservateurs religieux.

Mais il y a des détracteurs en Israël, rendant la recherche pour le cannabis difficile.Pourtant, les experts disent que le pays est bien placé pour exploiter le potentiel de la marijuana médicale, en partie à cause des contrôles plus stricts sur l’industrie qu’aux États-Unis

«Israël est sur le point d’être en mesure de prendre la main sur l’ensemble de cette industrie et de devenir la véritable Mecque pour la recherche sur la marijuana», explique Suzanne Sisley, médecin de médecine interne / psychiatrie au programme Télémédecine Arizona.

 Adaptation Ashdodcafe.com
CNNMoney (Jérusalem)Première publiée le 8 Mars, 2016: 10:42 ET

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.