Tel Aviv, un jeudi soir comme un autre. Une nuit que les israéliens, attendent avec  impatience.. Elle signifie que la semaine est achevée enfin presque.. Un renouveau, un recommencement..  Je décide de me rendre au Jimmy  Who.

Situé au 28A Boulevard Rothschild, ce bar à la fois boîte et resto, se cache dans un immeuble de bureaux. On ne le devine qu’au portier, placé devant la porte. Un vigile qui se donne un air sérieux.. Au fond je suis sûre que c’est un agneau.

Dés qu’on ouvre la porte, on se retrouve dans un lieu tamisé. C’est agréable. Il y a plusieurs bars.  Les garçons invitent les jolies filles  à boire des verres. Dans mon cas, je suis arrivée seule et j’ai commandé mon verre de Vodka. En bon « Pierre Richard » qui se doit, j’ai renversé une bière sur le porte-monnaie d’une dame. Forte heureusement elle ne l’a pas vu. La serveuse a été ma complice.. Toda raba mamie !

Il y a en a pour tous les âges au Jimmy. Pas d’enfants qui regarderait Jimmy Neutron bien-sûr.. Vous vous souvenez de ce dessin animé?  A l’intérieur, des gens qui veulent s’évader, s’amuser et oublier une dure semaine passée. En Israel, le travail est essentiel. La fête aussi….  

J’ai retrouvé des amis et fais des connaissances. Des gens qui travaillent dans l’informatique, la mode, la médecine. Un melting pot de savoir. Curieuse, j’aborde de larges discussions. Je pense qu’ils en ont eu marre à un moment.. Romane tais- toi un peu..  

Mon verre de vodka à la main, je commence à danser sur des sons énergisants. Rock, Hip hop, Alternative.. il y en a pour tous les goûts……

Il est déjà 2 heures.. Une envie folle de rester jusqu’au matin. Impossible.. je dois vous avouer qu’avant de sortir, j’ai fais une énorme sieste. La traitre elle a dormi.. écoutez, la journée a été bien remplie. C’est une bonne façon de se requinquer. Les mannequins le font souvent avant de défiler. 

Un taxi et vite. Vakasha. How much please? 40 what?  Attend, wait, slirah. 
Je suis simplement française et je me fais avoir.. Cette fois- ci non, je refuse. Je décide de prendre un shérout Avenue Allenby. Il arrive comme le Bus Magique. Un autre dessin animé. Une atmosphère » road trip à l’isralienne ».  Cinq minutes plus tard, je me retrouve en bas de la maison.

 Jimmy qui êtes- vous ?  Ne dîtes rien.. laissez- moi dans le mystère.. L’important, c’est d’apporter la joie et l’amour à des gens qui donnent beaucoup à ce petit pays. 

Romy H

romy

Jeune étudiante en Journalisme, de nature curieuse, obstinée elle n’aime pas perdre de temps. Son coté « tête en l’air » et   »Pierre Richard », fait aussi parti intégrante de sa personnalité. Sa sensibilité et son cote Psy ont font d’elle une jeune fille naturelle et attachante ! Plutôt blasée rapidement elle aime ce métier pour la diversité et l’échange. C’est une passionnée de la vie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.